Analyse du livre :  L'Education sentimentale

Analyse du livre

L'Education sentimentale

Auteur : Gustave Flaubert

Analyse de : Vincent Jooris

4/5 (8 avis)

Détails de l'abonnement

  • 9,99€ /mois
  • 10 téléchargements par mois
  • + de 1500 analyses
  • Résiliable à tout moment
Voir plus
Extrait de l'analyse du livre L'Education sentimentale
Structure de cette analyse du livre
  • Introduction de l'analyse synthétique (1 pages)

    Gustave Flaubert, Écrivain français
    L'Éducation sentimentale, Écrire la médiocrité

  • Résumé détaillé de L'Éducation sentimentale (3 pages)

    Le récit de L’Éducation sentimentale synthétisée chapitre par chapitre

  • Portraits des personnages principaux (3 pages)

    Fine analyse de Frédéric Moreau, de Marie Arnoux, de Rosanette, de Deslauriers et des Dambreuse

  • Clés de lecture originales (4 pages)

    Un jeune homme statique ; Les échecs de Frédéric (Un amour muet, incapable d'écrire, ignorant en politique, un héros raté) ; Une génération de perdants ; Une écriture à l’image de son objet

  • Pistes de réflexion (1 pages)

    Pour mieux approfondir votre analyse de L'Éducation sentimentale de Gustave Flaubert

Que puis-je trouver dans cette analyse sur "L'Education sentimentale"

Notre auteur Vincent Jooris s’aventure, dans cette fiche de lecture, dans l’univers de Gustave Flaubert pour délivrer une analyse de livre sur L’Éducation sentimentale des plus complète et détaillée. Il revient en une dizaine de pages sur les éléments incontournables de ce roman exceptionnel qui écrit et décrit de manière étonnante « la médiocrité ».

L’intrigue, partagée entre amour, initiation, désillusion, idéalisme, révolution et échec, est premièrement résumée chronologiquement dans un style clair et accessible. Avant que ne soient présentées les clés de lecture en vue de décrypter l’œuvre, notre spécialiste en littérature propose une petite étude des différents personnages, accordant d’ailleurs une attention toute particulière à Frédéric Moreau, un jeune homme romantique mais procrastinateur, dépensier et velléitaire, ainsi qu’à Marie Arnoux, une femme plus âgée présentée comme une icône, un être idéal. Enfin sont développés quelques axes d’analyse étudiant le faux roman d’apprentissage que constitue cette œuvre puisque le héros, Frédéric, n’évolue pas, puis les multiples échecs de ce dernier. L’écriture de l’auteur, qui épouse parfaitement le caractère passif du personnage principal, est également commentée. Retrouvez également des pistes de réflexion supplémentaires dans la dernière section de cette analyse du PetitLittéraire.fr.

A propos du livre "L'Education sentimentale"

Publié pour la première fois en 1869 à Paris, L'Education sentimentale, histoire d'un jeune homme est un roman de Gustave Flaubert dont l'écriture a été éprouvante pour l'auteur de Madame Bovary (1857).

L'Education sentimentale est un roman divisé en trois parties qui relate les déboires amoureux d'un jeune homme nommé Frédéric Moreau. Tout commence en 1840 lorsque Frédéric croise le regard de Mme Arnoux, épouse du bourgeois Jacques Arnoux. C'est un véritable coup de foudre pour le jeune bachelier qui succombe instantanément à sa beauté. Après avoir quitté Nogent-sur-Seine pour la capitale, Frédéric continue de penser à elle. Il parvient alors à se présenter au foyer Arnoux et à y vivre la moitié du temps. Frédéric se rapproche progressivement de celle qu'il convoite, jusqu'à lui avouer ses sentiments. Cette dernière lui répond qu'elle souhaite que cette relation reste telle quelle malgré ce qu'elle ressent pour lui. Frédéric se tourne alors vers Rosanette, une autre femme chez qui il vit. Dès lors, Frédéric commence à collectionner les amantes.

En bref, L'Education sentimentale est une oeuvre réaliste parsemée de quelques éléments directement inspirés de l'expérience personnelle de Gustave Flaubert.

L'Education sentimentale a été transposé au cinéma par Alexandre Astruc en 1962 puis adapté en téléfilm par Marcel Cravenne en 1973. L'histoire de Gustave Flaubert a également inspiré le film Toutes les nuits (2001) d'Eugène Green.

Gustave Flaubert

Gustave Flaubert est né en 1821 à Rouen. Passionné d’écriture, il découvre sa vocation littéraire dès l'adolescence. Après avoir fréquenté le Collège Royal et le lycée de Rouen, il part à Paris en 1841 afin d’entamer des études de droit, qu’il délaisse rapidement. En effet, il consacre la majeure partie de son temps libre à l'écriture et rencontre de nombreux écrivains connus comme Victor Hugo. L’auteur retourne alors à Rouen puis s’installe à Croisset, en bord de Seine, là où rédige la première version de son roman L'Ecole sentimentale.

Il commence à rédiger Madame Bovary en 1851, qu'il termine presque cinq ans plus tard. La première version parait en 1856 dans La Revue de Paris puis en roman l'année suivante. Sa parution vaut à Gustave Flaubert un procès pour atteinte aux bonnes moeurs, qu'il remportera grâce à ses relations et à son avocat. Toujours installé à Croisset, il retourne régulièrement à Paris et fréquente les sociétés littéraires de l’époque. Il se liera entre autres avec Baudelaire, Tourgueniev, George Sand et Maupassant, pour qui il sera un modèle.

Perfectionniste maladif, il défend une littérature réflexive et rêve d’écrire « un livre sur rien ». Son œuvre, qui se distingue également par la profondeur de l’étude psychologique des personnages, est annonciatrice des nombreuses évolutions que connaitra le roman au XXe siècle. Flaubert meurt en 1880 d'une hémorragie cérébrale, laissant derrière lui plusieurs romans et une abondante correspondance.

Informations techniques

ISBN papier : 9782806211637

ISBN numérique : 9782806220189

Ces analyses du livre "L'Education sentimentale" pourraient également vous intéresser
Ceux qui ont acheté cette analyse du livre "L'Education sentimentale" ont également acheté