Pierre et Jean : Commentaire sur La préface

8 avis
Description du commentaire sur Pierre et Jean (Guy de Maupassant)

Ce commentaire littéraire propose une analyse approfondie de la préface de Pierre et Jean de Guy de Maupassant, avec le texte étudié, une mise en contexte et le commentaire en lui-même, structuré en différentes parties. Des clés pour mieux comprendre quelques-uns des enjeux essentiels de ce petit texte théorique majeur.

Maupassant prend la précaution au début de son texte de préciser que la préface ne se rapporte pas au roman qui la suit. Il souhaite « s’occuper du roman en général ». L’auteur profite de la publication du roman en 1888 pour rendre lisible à un large public de critiques et de lecteurs, un manifeste de sa conception du romancier réaliste. Ce procédé n’est pas nouveau ; par exemple, Gautier s’était défendu des critiques dans sa Préface à Mademoiselle de Maupin. Plus qu’une simple défense, la préface de Maupassant sera considérée comme le manifeste du roman réaliste moderne, qui change la manière du romancier d’aborder le réel et de le présenter dans l’œuvre d’art.

Après une mise en contexte, le commentaire composé s’intéresse à la définition que donne Maupassant du critique littéraire, au travail qui incombe au romancier réaliste – par opposition aux œuvres des artistes classiques – et à son objectif. On se penche ensuite sur la distinction établie entre deux types de romans réalistes, puis on commente les conseils donnés par l’auteur aux jeunes écrivains.

Voir plus
Structure de ce commentaire du livre
  • Texte étudié (7 pages)

    Le passage de la préface de Pierre et Jean reproduit

  • Mise en contexte (1 pages)

    Quelques éclairages pour mieux aborder l’analyse de l’extrait

  • Commentaire (3 pages)

    Le texte étudié à la lumière des thèmes du roman d’analyse et du roman objectif, et des figures de critique littéraire, d’écrivain réaliste et d’artiste classique

Que puis-je trouver dans ce commentaire sur "Pierre et Jean"

Ce commentaire littéraire propose une analyse approfondie de la préface de Pierre et Jean de Guy de Maupassant, avec le texte étudié, une mise en contexte et le commentaire en lui-même, structuré en différentes parties. Des clés pour mieux comprendre quelques-uns des enjeux essentiels de ce petit texte théorique majeur.

Maupassant prend la précaution au début de son texte de préciser que la préface ne se rapporte pas au roman qui la suit. Il souhaite « s’occuper du roman en général ». L’auteur profite de la publication du roman en 1888 pour rendre lisible à un large public de critiques et de lecteurs, un manifeste de sa conception du romancier réaliste. Ce procédé n’est pas nouveau ; par exemple, Gautier s’était défendu des critiques dans sa Préface à Mademoiselle de Maupin. Plus qu’une simple défense, la préface de Maupassant sera considérée comme le manifeste du roman réaliste moderne, qui change la manière du romancier d’aborder le réel et de le présenter dans l’œuvre d’art.

Après une mise en contexte, le commentaire composé s’intéresse à la définition que donne Maupassant du critique littéraire, au travail qui incombe au romancier réaliste – par opposition aux œuvres des artistes classiques – et à son objectif. On se penche ensuite sur la distinction établie entre deux types de romans réalistes, puis on commente les conseils donnés par l’auteur aux jeunes écrivains.

A propos du livre "Pierre et Jean"

Pierre et Jean (1887) est le quatrième roman de Maupassant. Il raconte l'histoire et les inimitiés de deux frères issus d'une famille bourgeoise. Ceux-ci s'éloignent l'un de l'autre lorsque le cadet, Jean, hérite de la fortune d'un ami de la famille alors que Pierre ne touche pas un sou. Ce dernier se lance alors dans une grande investigation pour comprendre les raisons de ce don. Les thèmes présentés dans ce livre sont, entre autres, la jalousie, la bourgeoisie, la mer (et l'eau), les liens illégitimes entre parents et enfants et la recherche de soi-même. Les actions se déroulent de façon assez linéaire et le style est simple, même si parfois l'auteur emploie un langage plus populaire dans les dialogues entre les personnages.

Guy de Maupassant

Né en 1850 et mort en 1893, Guy de Maupassant est considéré encore aujourd’hui comme l’un des plus grands écrivains de langue française. D’origine normande, c’est en devenant le disciple de Gustave Flaubert que Maupassant apprend le métier d’homme de lettres. Pratiquant surtout le réalisme et/ou le naturalisme, il cherche cependant à transmettre sa vision personnelle de la réalité, notamment imprégnée du pessimisme du philosophe allemand Schopenhauer qui déplore le tragique de la condition humaine. Se démarquant dans le genre de la nouvelle et, plus tard, du roman, il œuvre sans relâche à dépeindre avec objectivité la psychologie de ses personnages. Son écriture est empreinte de sobriété et de concision.

En 1877, il est atteint de la syphilis et, à partir de ce moment, son état de santé – aussi bien physique que mental – ne cesse de décliner. Néanmoins, il écrit encore de nombreuses œuvres et entreprend divers voyages, notamment en Algérie et en Italie. En 1892, après plusieurs tentatives de suicide, Maupassant est interné dans une clinique de Paris où il meurt quelques mois plus tard.

Informations techniques

ISBN papier : 9782806236470

ISBN numérique : 9782806233219

Ces analyses du livre "Pierre et Jean" pourraient également vous intéresser
Ceux qui ont acheté ce commentaire du livre "Pierre et Jean" ont également acheté