Pierre et Jean : La préface - Commentaire du livre

5

8 avis

Guy de Maupassant Pierre et Jean Commentaire Visualiser un extrait
Validé par notre comité éditorial Rédigé par Audrey Millot (rédacteur).

Description du commentaire sur Pierre et Jean

Ce commentaire littéraire propose une analyse approfondie de la préface de Pierre et Jean de Guy de Maupassant, avec le texte étudié, une mise en contexte et le commentaire en lui-même, structuré en différentes parties. Des clés pour mieux comprendre quelques-uns des enjeux essentiels de ce petit texte théorique majeur.

Maupassant prend la précaution au début de son texte de préciser que la préface ne se rapporte pas au roman qui la suit. Il souhaite « s’occuper du roman en général ». L’auteur profite de la publication du roman en 1888 pour rendre lisible à un large public de critiques et de lecteurs, un manifeste de sa conception du romancier réaliste. Ce procédé n’est pas nouveau ; par exemple, Gautier s’était défendu des critiques dans sa Préface à Mademoiselle de Maupin. Plus qu’une simple défense, la préface de Maupassant sera considérée comme le manifeste du roman réaliste moderne, qui change la manière du romancier d’aborder le réel et de le présenter dans l’œuvre d’art.

Après une mise en contexte, le commentaire composé s’intéresse à la définition que donne Maupassant du critique littéraire, au travail qui incombe au romancier réaliste – par opposition aux œuvres des artistes classiques – et à son objectif. On se penche ensuite sur la distinction établie entre deux types de romans réalistes, puis on commente les conseils donnés par l’auteur aux jeunes écrivains.

Structure de ce commentaire de livre :

  1. Texte étudié
    (7 pages)
    Le passage de la préface de Pierre et Jean reproduit
  2. Mise en contexte
    (1 page)
    Quelques éclairages pour mieux aborder l’analyse de l’extrait
  3. Commentaire
    (3 pages)
    Le texte étudié à la lumière des thèmes du roman d’analyse et du roman objectif, et des figures de critique littéraire, d’écrivain réaliste et d’artiste classique