Le Malade imaginaire : La scène 10 de l'acte III - Commentaire du livre

4

10 avis

Molière Le Malade imaginaire Commentaire Visualiser un extrait
Validé par notre comité éditorial Rédigé par Marine Riguet (rédacteur).

Description du commentaire sur Le Malade imaginaire

Ce commentaire littéraire propose une analyse approfondie de la scène 10 de l’acte III du Malade imaginaire de Molière. Vous y trouverez le texte étudié, une mise en contexte et le commentaire en lui-même, structuré en différentes parties. Bref, des clés pour mieux comprendre quelques-uns des enjeux essentiels de chef-d’œuvre.

Cette scène se situe au dernier acte et annonce d’ores et déjà le dénouement qui se prépare. Précédemment, Argan est apparu comme un homme parfaitement sain qui s’invente des symptômes et se prétend mourant. Il n’a foi qu’en son médecin pourtant douteux, maitre Diafoirus, avec lequel il souhaite marier sa fille contre le gré de celle-ci. Dans cet extrait, intervient Toinette, la servante d’Argan déguisée en médecin, qui cherche à faire revenir le faux malade à la raison en le détournant de la médecine.

Après quelques éclairages sur le contexte littéraire dans lequel la pièce a vu le jour et la situation de l’extrait dans le reste de l’œuvre, le commentaire composé s’intéresse aux ressorts traditionnels de la farce que l’on retrouve dans cet extrait et au renouvellement de ce genre par Molière : celui-ci y introduit notamment le comique de caractère. On commente ensuite le procédé de caricature utilisé dans le portrait des personnages d’Argan et Toinette, ainsi que la dénonciation de la fausseté et des mensonges qui caractérisent les rapports sociaux.

Structure de ce commentaire de livre :

  1. Texte étudié
    (2 pages)
    Le passage de l’acte III, scène 10 du Malade imaginaire reproduit
  2. Mise en contexte
    (1 page)
    Quelques éclairages pour mieux aborder l’analyse de l’extrait : le contexte littéraire et la situation de l'extrait étudié
  3. Commentaire
    (3 pages)
    Le texte étudié à la lumière des thèmes de la comédie, de la satire sociale et des rapports sociaux