Dom Juan : La scène 2 de l'acte III - Commentaire du livre

5

6 avis

Molière Dom Juan Commentaire Visualiser un extrait
Validé par notre comité éditorial Rédigé par Alexandre Salcède (rédacteur).

Description du commentaire sur Dom Juan

Ce commentaire littéraire propose une analyse approfondie de la scène 2 de l’acte III de Dom Juan de Molière, avec le texte étudié, une mise en contexte et le commentaire en lui-même, structuré en différentes parties. Des clés pour mieux comprendre quelques-uns des enjeux essentiels de cette tragi-comédie du XVIIe siècle.

Au début de l’acte III, Dom Juan et son valet, Sganarelle, sont déguisés : le premier porte des habits de campagne et le second des habits de médecin. Ce costume de médecin donne à Sganarelle le courage de discuter avec son maitre de sujets sérieux et surtout des croyances de Dom Juan dans la forêt. Celui-ci dit ne croire qu’en « deux et deux sont quatre » et en « quatre et quatre sont huit ». Après avoir discuté de la création du monde et d’autres questions religieuses, Dom Juan s’aperçoit qu’ils se sont égarés et envoie Sganarelle demander leur chemin à un pauvre.

Après quelques éclairages sur la pièce ainsi que sur les sources d’inspiration de l’auteur, et la situation de l’extrait dans l’œuvre, le commentaire composé s’intéresse entre autres aux stratégies employées par Dom Juan face au pauvre pour lui démontrer sa supériorité et à la représentation de la religion : tandis que le pauvre symbolise la figure chrétienne par excellence, le personnage de Dom Juan, pur rationaliste, n’a rien de plus cher que ses préoccupations humaines.

Structure de ce commentaire de livre :

  1. Texte étudié
    (1 page)
    Le passage de l'acte III, scène 2 de Dom Juan reproduit
  2. Mise en contexte
    (1 page)
    Quelques éclairages pour mieux aborder l’analyse de l’extrait
  3. Commentaire
    (3 pages)
    Le texte étudié à la lumière des thèmes des stratégies de Dom Juan face au pauvre, de l’avertissement au centre de la pièce et du motif religieux