Analyse du livre :  Magnus

Analyse du livre

Magnus

Auteur : Sylvie Germain

Analyse de : Elena Pinaud

5/5 (7 avis)

Détails de l'abonnement

  • 9,99€ /mois
  • 10 téléchargements par mois
  • + de 1500 analyses
  • Résiliable à tout moment
Voir plus
Extrait de l'analyse du livre Magnus
Structure de cette analyse du livre
  • Introduction (2 pages)

    Sylvie Germain, écrivaine française
    Magnus, la quête d’une identité mystifiée

  • Résumé de Magnus (6 pages)

    L’histoire de Magnus résumée

  • Étude des personnages (6 pages)

    Une analyse de Magnus, l'homme, Magnus, l'ourson, Thea Dunkeltal, Clemens Dunkeltal, Lothar, le frère Jean, May et Peggy

  • Clés de lecture (3 pages)

    Une quête d'identité ; la polyphonie et l'intertextualité ; une structure fragmentée

  • Pistes de réflexion (1 pages)

    Quelques questions pour compléter votre analyse de Magnus de Sylvie Germain

Que puis-je trouver dans cette analyse sur "Magnus"

Dans cette analyse littéraire présentée par Elena Pinaud sur le roman Magnus de Sylvie Germain, vous trouverez toutes les clés essentielles pour aborder cet ouvrage lauréat du prix Goncourt des lycéens en 2005.

Le résumé détaillé rappelle les grandes lignes de l’intrigue et rassemble les fragments de la quête identitaire du héros. Dans l’analyse des personnages, le rédacteur revient sur les éléments essentiels et la psychologie de chaque protagoniste afin d’en dépeindre plus clairement les portraits. Les clés de lecture reviennent particulièrement sur le thème principal de l’ouvrage, à savoir la quête d’identité. Elles mettent ensuite en exergue la structure fragmentée du livre, ainsi que la présence d’intertextualité mélangée au récit. D’autres pistes de réflexions sont proposées en fin de livret pour poursuivre votre réflexion sur cette œuvre qui s’inscrit dans les récits déconstruits contemporains.

A propos du livre "Magnus"

Philosophe de formation, Sylvie Germain a d’abord enseigné avant de se consacrer à l’écriture littéraire. Elle sort son premier roman, Jours de colère, en 1989. Depuis, elle poursuit sa carrière qui se retrouve plusieurs fois consacrée par des prix littéraires tels que le prix Femina, celui de la Société des Gens de Lettres, ou encore le prix Goncourt des Lycéens.

Magnus, publié en 2005, est un roman qui raconte la quête d’identité d’un jeune garçon prénommé Franz-Georg pendant son enfance. Celui-ci découvre une fois adulte qu’il a été adopté par des parents pronazis. Hanté par cette vérité, il tente de se reconstruire en partant à la recherche de ses origines et d’une délivrance de ce lourd passé familial.

Lauréat du prix Goncourt des Lycéens en 2005, Magnus est un livre aux riches thématiques (amour, vengeance, quête identitaire, etc.) qui marque les esprits par sa structure fragmentée, par son intertextualité et par sa diversité des genres littéraires.

Sylvie Germain

Sylvie Germain est née le 8 janvier 1954 à Châteauroux en France. Au terme de ses études et de son doctorat en philosophie, elle travaille au ministère de la Culture. Parallèlement, elle commence à écrire des contes et des nouvelles. Si son recueil de nouvelles ne trouve pas sa place chez les éditeurs, son premier roman, Le Livre des nuits, paru en 1984 chez Gallimard est couronné de succès et récompensée par six prix littéraires. Elle continue alors sur sa lancée et publie Nuit d’Ambre en 1987 et Jours de colère en 1989 qui est récompensé par le prix Femina. Ayant publié plus de 30 livres, elle siège au rang des écrivaines emblématiques de la littérature française contemporaine. En 2005, Sylvie Germain est lauréate du prix Goncourt des lycéens pour son roman Magnus, ce qui la légitime encore davantage. Elle fait aujourd’hui partie de l’Académie royale de langue et de littérature française de Belgique.

Informations techniques

ISBN papier : 9782806268143

ISBN numérique : 9782806268136

Ces analyses du livre "Magnus" pourraient également vous intéresser
Ceux qui ont acheté cette analyse du livre "Magnus" ont également acheté