La Fille aux yeux d'or

Analyse du livre

La Fille aux yeux d'or

Auteur : Honoré de Balzac

Analyse de : Julie Mestrot

5/5 (5 avis)

Détails de l'abonnement

  • 9,99€ /mois
  • 10 téléchargements par mois
  • + de 1500 analyses
  • Résiliable à tout moment
Voir plus
Extrait de l'analyse du livre La Fille aux yeux d'or
Structure de cette analyse du livre
  • Introduction au célèbre écrivain (1 pages)

    Honoré de Balzac, Écrivain français
    La Fille aux yeux d’or, Un tableau des mœurs typiquement balzacien

  • Résumé intégral de la nouvelle (2 pages)

    L’histoire de La Fille aux yeux d’or racontée en plusieurs parties

  • Analyse des personnages (2 pages)

    Une description d’Henri de Marsay, de Paquita Valdès et de Paul de Mannerville

  • Les clés de lecture indispensables (3 pages)

    Un texte disparate ; Le tableau de Paris, une sociologie balzacienne ; De l’autre côté du réel : « le pouvoir féminin »

  • Axes de réflexion (1 pages)

    Quelques questions supplémentaires pour vous guider dans l’analyse de La Fille aux yeux d’or d’Honoré de Balzac

Que puis-je trouver dans cette analyse sur "La Fille aux yeux d'or"

La Fille aux yeux d’or d’Honoré de Balzac est une nouvelle emblématique de l’œuvre balzacienne qui vient clore sa trilogie sur la société secrète des Treize. Dans son analyse, Julie Mestrot invite le lecteur à se plonger dans la France du XIXe siècle et à retrouver les thèmes favoris de l’écrivain français.

Un résumé permet en un coup d’œil de retracer l’histoire d’Henri de Marsay, qui tombe sous le charme de la fille aux yeux d’or, et de ses tentatives pour la conquérir. Ce dernier, ainsi que les personnages qui gravitent autour de lui, sont ensuite présentés à l’aide d’un portrait détaillé. Henri de Marsay est décrit comme le type même du dandy parisien ambitieux tandis que Paquita Valdès, l’objet de tous ses désirs, est perçue comme une jeune femme qui semble avoir été créée pour l’amour tant elle est belle. Des clés de lecture permettent ensuite d’orienter le lecteur dans sa réflexion et l’invitent à s’intéresser de plus près à la disparité du texte, la sociologie que Balzac déploie dans le récit et le « pouvoir féminin ». En guise de conclusion, plusieurs pistes de réflexion sont disponibles pour pro-longer l’étude de l’œuvre.

A propos du livre "La Fille aux yeux d'or"

Paru pour la première fois en 1835, La Fille aux yeux d'or est un roman de l'écrivain français Honoré de Balzac et le troisième tome de l'Histoire des Treize de La Comédie humaine (1830-1856). Dans La Fille aux yeux d'or, Balzac propose une étude de moeurs illustrée par la passion de deux femmes.

L'histoire de La Fille aux yeux d'or débute après une courte introduction dans laquelle l'auteur précise son projet d'étude. Il y explique son envie d'analyser les comportements et les ambitions de classes sociales parisiennes diverses, voire totalement opposées, en commençant par la plus pauvre et en finissant par la plus riche. Dans un second temps, Honoré de Balzac entame son récit avec son personnage Henri de Marsay, présenté comme l'élite de la société parisienne. Un jour, ce dernier croise le chemin de son vieil ami Paul de Manerville qui lui présente Paquita Valdès, « la Fille aux yeux d'or ». Henri de Marsay est vite subjugué par la beauté de la jeune femme et entreprend de la conquérir. Mais cela ne sera pas sans obstacle puisque Paquita est protégée par la Marquise de San-Réal, qui ressent elle aussi une passion folle pour « la Fille aux yeux d'or ». Malgré tout, de Marsay poursuit son but jusqu'à ce qu'une terrible nouvelle vienne tout bouleverser.

La Fille aux yeux d'or a fait l'objet d'une adaptation cinématographique en 1961 par le réalisateur français Jean-Gabriel Albicocco.

Honoré de Balzac

Honoré de Balzac (1799 – 1850) est l’un des écrivains français majeurs du XIXe siècle. Jeune homme, il s’ouvre les portes des milieux aristocratiques parisiens qu’il ne cessera de fréquenter. Mais des entreprises désastreuses et un train de vie excessif le ruineront rapidement : l’écriture littéraire, pratiquée avec passion et assiduité, deviendra pour lui le seul moyen de rembourser ses dettes.

Ambitieux, il s’attèle à une œuvre monumentale, La Comédie humaine, qui compte plus de quatre-vingt-dix romans, et dont le but est de dresser un portrait exhaustif de la société de son temps (pour « faire concurrence à l’état civil »). Parmi ses romans les plus célèbres, on trouve Le Père Goriot (1835) ou Eugénie Grandet (1833).

Balzac est considéré comme l’un des pères du roman réaliste moderne. Son génie est le fruit d’un travail d’observation minutieux couplé à une imagination débordante : ainsi les intrigues complexes et particulièrement bien articulées se multiplient dans La Comédie humaine, alors que les descriptions témoignent du regard attentif que porte l’auteur sur la société de son époque. En outre, s’il est bien une chose que Balzac exécute avec brio, c’est sans nul doute l’art du portrait : il dote en effet chacun de ses personnages d’une profondeur psychologique profonde en détaillant leur caractère, leurs passions les plus intimes ainsi que leur apparence physique.

Informations techniques

ISBN papier : 9782806211095

ISBN numérique : 9782806219640

Ces analyses du livre "La Fille aux yeux d'or" pourraient également vous intéresser
Ceux qui ont acheté cette analyse du livre "La Fille aux yeux d'or" ont également acheté