L'Etrange Cas du Docteur Jekyll et de M. Hyde de Stevenson : Résumé du livre

4.5

10 avis

Robert Louis Stevenson L'Etrange Cas du Docteur Jekyll et de M. Hyde de Stevenson Résumé
Validé par notre comité éditorial Rédigé par Elena Pinaud (rédacteur).

Description du résumé sur L'Etrange Cas du Docteur Jekyll et de M. Hyde de Stevenson

Ce document propose un résumé clair et détaillé du livre L'Etrange Cas du Docteur Jekyll et de M. Hyde de Stevenson écrit par Robert Louis Stevenson. A télécharger rapidement !

L’Étrange Cas du Docteur Jekyll et M. Hyde (The Strange Case of Dr. Jekyll and Mr. Hyde) est une nouvelle qui s’est imposée dès sa publication et qui fascine toujours autant par son fantastique aux nuances policières, philosophiques et religieuses. Ce texte raconte l’histoire d’un scientifique qui, obsédé par la dualité de son être, fait de Bien et de Mal, décide de séparer physiquement ces deux instances. Les doctrines dualistes, le libre arbitre, le regard d’autrui, les conformismes sociaux, les tentations auxquelles l’homme est soumis et les faiblesses de la volonté humaine sont autant de points d’interrogation qui émanent de cette nouvelle et qui continuent à susciter la curiosité des lecteurs de tous âges.

Pour en savoir plus sur le livre L'Etrange Cas du Docteur Jekyll et de M. Hyde de Stevenson, n'hésitez pas à également consulter :

Extrait du résumé du livre "L'Etrange Cas du Docteur Jekyll et de M. Hyde de Stevenson"

Ce document propose un résumé clair et détaillé de L’étrange cas du Docteur Jekyll et de M. Hyde de Stevenson dont voici un extrait :

« La nouvelle débute avec la présentation du notaire Utterson, qui se retrouve, lors d’une promenade en compagnie de son ami Enfield, devant une porte qui rappelle à ce dernier une histoire. Il avait vu une fois un individu frapper une petite fille. L’individu avait ensuite proposé d’indemniser la victime. Pour cela, il était entré par la porte devant laquelle les deux amis se trouvaient et il en était ressorti avec de l’argent et un chèque portant le nom d’une personne « honorablement connue » (p. 30) qu’Enfield préfère ne pas nommer. Il dévoile néanmoins le nom de l’agresseur : Hyde. Utterson se montre réticent devant cette histoire car il affirme connaitre la personne qui habite la maison. Les deux amis conviennent de ne plus en parler. »

Découvrez la suite dans le document.