Un cœur simple : Résumé du livre

4

2 avis

Gustave Flaubert Un cœur simple Résumé
Validé par notre comité éditorial Rédigé par Sandrine Guihéneuf (rédacteur).

Description du résumé sur Un cœur simple

Ce document propose un résumé clair et détaillé du livre Un cœur simple écrit par Gustave Flaubert. A télécharger rapidement !

Un cœur simple est une nouvelle écrite par Flaubert qui s’inscrit dans un triptyque intitulé Trois contes. Ce recueil réunit le récit étudié, La Légende de Saint Julien L’Hospitalier et Hérodias. Il parait pour la première fois en 1877, mais chacun des contes est d’abord paru de manière individuelle dans la revue Le Moniteur universel.

Un cœur simple raconte l’histoire de Félicité, une jeune paysanne sans instruction qui entre au service d'une veuve de la bourgeoisie de Pont-l'Evêque, Madame Aubain. Elle se dévoue complètement au service de cette famille, et s'attache plus particulièrement aux deux enfants, Paul et Virginie. La brave fille a toutes les qualités d'une bonne domestique. Le temps passe et elle perd successivement tous ceux qu'elle aime. Elle finit sa vie seule, dans une chambre insalubre, et meurt le jour de la Fête-Dieu, heureuse de retrouver au Paradis son perroquet qu'elle assimile au Saint-Esprit.

Pour en savoir plus sur le livre Un cœur simple, n'hésitez pas à également consulter :

Extrait du résumé du livre "Un cœur simple"

Ce document propose un résumé gratuit clair et détaillé du conte Un coeur simple de Gustave Flaubert, dont voici un extrait :

« Félicité, une servante de cinquante ans, est au service de Mme Aubain, une bourgeoise de Pont l’Évêque, veuve et mère de deux enfants. Son quotidien est routinier. Elle est un modèle de propreté et d’organisation malgré le luxe perdu de la demeure. À la mort de ses parents, Félicité est placée comme fille de ferme dans la campagne normande. Un soir de bal, elle fait la rencontre de Théodore qui la demande en mariage. Mais finalement, afin d’éviter l’armée, ce dernier préfère épouser une riche veuve qui est prête à payer un autre homme pour le remplacer au service militaire. Trahie, Félicité quitte la ferme et part pour Pontl’Évêque à la recherche d’une place de bonne. Ainsi, à dix-huit ans, elle entre au service de la famille Aubain et s’occupe des enfants qu’elle adore : Paul et Virginie. »

Découvrez la suite dans le document.