Le Grand Meaulnes : Résumé du livre

5

9 avis

Alain Fournier Le Grand Meaulnes Résumé
Validé par notre comité éditorial Rédigé par Isabelle Defossa (rédacteur).

Description du résumé sur Le Grand Meaulnes

Ce document propose un résumé clair et détaillé du livre Le Grand Meaulnes écrit par Alain Fournier. A télécharger rapidement !

Publié en 1913, Le Grand Meaulnes est considéré comme l’unique roman d’Alain-Fournier. Il raconte comment l’arrivée du mystérieux Augustin Meaulnes vient perturber l’existence de François Seurel, fils d’un instituteur de Sainte-Agathe, dont l’enfance est sur le point de se terminer. L’action du roman se déroule dans la région natale de l’auteur, en Sologne.

Le roman parait d’abord dans La Nouvelle Revue Française, puis en volume chez Emile-Paul, et frôle le prix Goncourt. En 1999, il est classé à la 9e place des 100 meilleurs livres du XXe siècle. Vendu à environ 5 millions d’exemplaires, il est considéré comme un chef-d’œuvre.

Pour en savoir plus sur le livre Le Grand Meaulnes, n'hésitez pas à également consulter :

Extrait du résumé du livre "Le Grand Meaulnes"

Ce document propose un résumé gratuit clair et détaillé du Grand Meaulnes d’Alain Fournier dont voici un extrait :

« François Seurel, le narrateur, a 15 ans et vit à Sainte-Agathe dans les bâtiments de l’école où son père est professeur de Cours Supérieur et de Cours Moyen. Un dimanche de novembre, il voit arriver chez lui un garçon de 17 ans nommé Augustin Meaulnes, que sa mère a décidé de mettre en pension chez les Seurel. Rapidement, le nouveau venu est appelé le Grand Meaulnes par les élèves de la classe. Alors que François avait l’habitude de vivre ses après quatre heures dans la solitude, l’arrivée d’Augustin vient perturber sa quiétude et marque pour lui le début d’une vie nouvelle.

Un jour, voulant surprendre les élèves et M. Seurel, Meaulnes fait atteler une jument pour aller chercher à la gare de Vierzon les grands-parents de François, les Charpentiers, bien qu’un autre élève ait déjà été désigné pour cela. Augustin ne réapparait pas de la journée. Le soir même, un homme ramène à la famille Seurel la voiture sans conducteur. Quatre jours après sa disparition, Meaulnes est enfin de retour.

Le soir, Meaulnes fait les cent pas dans la mansarde qu’il partage avec François. Il désire repartir au plus vite là où il est allé, mais il ne sait comment faire. Dans ce but, il décide d’élaborer une carte qui lui permettra de retrouver son chemin. Alors qu’il n’est parvenu qu’à reconstituer la moitié de l’itinéraire, il presse François de partir avec lui, ce que le jeune garçon refuse, préférant attendre l’été, bien que très enthousiasmé par le projet. Le départ est remis à plus tard. »

Découvrez la suite dans le document.