Le crime était signé : Analyse du livre

4/5 9 évaluations

Auteur : Lionel Olivier

Analyse de : Lucile Lhoste

Dans son étude littéraire consacrée au roman Le crime était signé, Lucile Lhoste, titulaire d’une maitrise en langues et littératures françaises et romanes, invite le lecteur à découvrir ce roman dans lequel Lionel Olivier propose d’entrevoir les coulisses d’une enquête policière et le point de vue des enquêteurs.

Après avoir donné brièvement une introduction consacrée à l’auteur et à son œuvre, notre spécialiste prend, dans un premier temps, un soin tout particulier à résumer le plus fidèlement possible l’intrigue sur le meurtre d’une adolescente, retrouvée dans le coffre d’une voiture devant un cimetière. Elle s’intéresse ensuite aux différents personnages et à leur psychologie, et plus particulièrement à Quentin Fergeac, un commandant du 36 Quai des Orfèvres à Paris, ainsi qu’à sa brigade, qu’il considère comme sa famille. Notre experte propose ensuite, via trois clés de lecture, des pistes d’analyse perspicaces : elle se penche sur la dimension psychologique et réaliste du roman, elle analyse le style de l’auteur et les spécificités de sa narration, et enfin elle s’intéresse au prix du Quai des Orfèvres, qui a été décerné à ce roman en 2015. Pour conclure la fiche de cours, une liste de questions ouvertes est proposée pour aider le lecteur à approfondir sa réflexion.

Structure de cette analyse du livre
  • Introduction (1 pages)

    Lionel Olivier, Romancier et ex-officier de police français
    Le crime était signé, Une enquête menée grâce à la langue des signes

  • Résumé du roman Le crime était signé (2 pages)

    L’histoire du roman Le crime était signé résumée en plusieurs parties

  • Étude des personnages (2 pages)

    Une analyse de Quentin Fergeac et de sa brigade, d’Açelya Bozkir, Jessica Graincourt, Jean et Jehan de Boistrancourt

  • Clés de lecture (2 pages)

    La dimension psychologique et réaliste ; Style et narration ; Le prix du Quai des Orfèvres

  • Pistes de réflexion (1 pages)

    Quelques questions pour compléter votre analyse du roman policier Le crime était signe de Lionel Olivier

Questions fréquentes
Qu'est-ce qu'une analyse littéraire ?

Nos analyses d’œuvres littéraires, rédigées par des professeurs de lettres et des spécialistes de littérature, ont été conçues pour vous permettre de :
- comprendre tous les ressorts de l’intrigue et la psychologie des personnages.
- répondre aux besoins des élèves qui préparent les épreuves du bac de français
- approfondir la lecture pour les plus passionnés!

Vous trouverez parmi notre offre des analyses de grands classiques, comme Les Misérables, Candide, L’Étranger, Le Père Goriot ou encore Bel-Ami, mais aussi d’œuvres contemporaines qui ont fait la une de l’actualité, telles que Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur, Le Siècle, 2084 ou encore La Vérité sur l’affaire Harry Quebert.

Pour accéder à toutes nos analyses, souscrivez maintenant à notre abonnement

Que puis-je trouver dans les analyses du PetitLittéraire.fr ?

Nos analyses ont été pensées pour répondre le plus efficacement possible aux besoins de nos lecteurs. Ainsi, chacune des analyses littéraires (fiches de lecture) que nous proposons est structurée de la manière suivante :
- une courte introduction présentant l’auteur et l’œuvre analysée
- un résumé synthétique de l’œuvre
- une analyse des personnages principaux
- des clés de lecture pour mieux comprendre l’œuvre
- une dizaine de pistes de réflexion pour aller plus loin par soi-même

Y a-t-il une différence entre une analyse littéraire et une fiche de lecture ?

Non. Nos analyses se présentent comme des fiches de lecture détaillées de plusieurs pages. Elles vous permettront donc de découvrir l’essentiel de ce qu’il faut connaitre sur le livre choisi. Après avoir parcouru le résumé de l’œuvre, nous vous proposons d’analyser la psychologie des personnages principaux et ses thématiques clés. Grâce à ces documents, vous disposerez d’une synthèse claire et détaillée de l’œuvre dont vous souhaitez approfondir la lecture.

Quelle différence y-a-t-il entre les documents proposés par lePetitLittéraire.fr et les analyses littéraires disponibles au format papier dans les librairies ?

Les dossiers pédagogiques disponibles au format papier sont bien souvent volumineux et complexes, ce qui les rend difficilement abordables. Les analyses proposées par lePetitLittéraire.fr sont quant à elles synthétiques : les fiches de lecture comptent une dizaine de pages. Elles permettent ainsi aux enseignants et aux élèves de gagner du temps en les menant directement à l’essentiel. De plus, le langage utilisé est clair et accessible à tous. Au besoin, les notions plus compliquées sont définies et expliquées.
Enfin, alors que les ouvrages de référence traditionnels couvrent un nombre limité d’œuvres, la collection le PetitLittéraire.fr s’intéresse aussi bien aux classiques de la littérature qu’aux auteurs contemporains.

Que trouve-t-on dans une analyse littéraire (fiche de lecture) du PetitLitteraire.fr ?

Une analyse de livre du PetitLitteraire.fr comprend les éléments suivants :

une présentation succincte de l’auteur et du livre étudié ;
un résumé complet et détaillé du livre, chapitre par chapitre s’il s’agit d’un roman, acte par acte, voire scène par scène si c’est une pièce de théâtre. Dans certains cas, le résumé est suivi d’un schéma narratif ;
une étude des personnages principaux dans laquelle sont analysés leur profil physique, psychologique et social, leurs motivations et objectifs, leurs relations avec les autres personnages, etc. Parfois, un schéma actanciel vient compléter l’analyse ;
des clés de lecture qui étudient en profondeur les éléments particulièrement pertinents ou intéressants dans l’œuvre étudiée. Selon le livre, il peut s’agir d’éléments littéraires (style, procédés d’écriture, narration, temporalité, etc.), thématiques (l’absurde dans L’Étranger de Camus par exemple), d’éléments liés à la publication ou à la réception de l’œuvre (pensons notamment au Cid de Corneille), etc. Ces clés de lecture, en identifiant et en analysant les enjeux essentiels du texte, fournissent au lecteur les outils nécessaires à la compréhension de l’œuvre. Dans les analyses de livres (fiches de lecture) adaptées au programme du Collège, les clés de lecture sont remplacées par des schémas narratif et actanciel, et par une explication du genre de l’œuvre ;
enfin, une dernière partie fournit une bibliographie et, dans le cas où l’œuvre a fait l’objet d’une adaptation cinématographique, la référence de l’adaptation, parfois assortie d’une brève analyse.

Que puis-je trouver dans cette analyse sur "Le crime était signé"

Dans son étude littéraire consacrée au roman Le crime était signé, Lucile Lhoste, titulaire d’une maitrise en langues et littératures françaises et romanes, invite le lecteur à découvrir ce roman dans lequel Lionel Olivier propose d’entrevoir les coulisses d’une enquête policière et le point de vue des enquêteurs.

Après avoir donné brièvement une introduction consacrée à l’auteur et à son œuvre, notre spécialiste prend, dans un premier temps, un soin tout particulier à résumer le plus fidèlement possible l’intrigue sur le meurtre d’une adolescente, retrouvée dans le coffre d’une voiture devant un cimetière. Elle s’intéresse ensuite aux différents personnages et à leur psychologie, et plus particulièrement à Quentin Fergeac, un commandant du 36 Quai des Orfèvres à Paris, ainsi qu’à sa brigade, qu’il considère comme sa famille. Notre experte propose ensuite, via trois clés de lecture, des pistes d’analyse perspicaces : elle se penche sur la dimension psychologique et réaliste du roman, elle analyse le style de l’auteur et les spécificités de sa narration, et enfin elle s’intéresse au prix du Quai des Orfèvres, qui a été décerné à ce roman en 2015. Pour conclure la fiche de cours, une liste de questions ouvertes est proposée pour aider le lecteur à approfondir sa réflexion.

A propos du livre "Le crime était signé"

Lionel Olivier a mené une carrière dans la force publique avant de se lancer, une fois pensionné, dans l’écriture. Débutant comme officier de police, il gravit les échelons jusqu’au grade de commandant et son expérience de terrain l’inspire beaucoup pour la rédaction de ses romans. Dès 2011, il tente sa chance pour recevoir le prix du Quai des Orfèvres, mais doit attendre quatre ans avant de remporter la célèbre récompense pour son cinquième ouvrage, le roman policier Le crime était signé (2015), dont le réalisme de l’enquête policière mettant en avant le fonctionnement d’une brigade a séduit le jury.

Publié en 2015, Le crime était signé met en scène le commandant Fergeac et son équipe au cours d’un enquête délicate. Le corps sans vie d’une adolescente de 16 ans a été retrouvé dans le coffre d’une voiture abandonnée devant un cimetière. Les recherches commencent pour identifier la victime et révèlent qu’une deuxième jeune fille, une amie de la première, a disparu depuis plusieurs jours. Ce fait divers aurait-il un lien avec un gang d’homosexuels qui s’exhibent sur les tombes des cimetières ? Quelle est la nature du lien qui relie les deux adolescentes ? L’enquête évolue de découverte en découverte pour percer à jour ces mystères…

Lionel Olivier

Lionel Olivier est né le 19 décembre 1949 à Bertry, dans le Nord de la France. En 1974, il entre dans la police française pour y être inspecteur de police et il y mène une carrière entière. Il est d’abord en poste à Dieppe jusqu’en 1989 et y occupe la fonction de chef d’unité de police. À partir de 1990, il se voit attribuer diverses fonctions à Auxerre et gravit les échelons jusqu’au grade de commandant. Lorsqu’il atteint la cinquantaine, Lionel Olivier prend sa retraite et décide de se consacrer à sa passion : l’écriture. Il reste cependant toujours influencé par son ancienne fonction puisqu’il se lance dans le genre du roman policier. Son expérience du métier lui permet d’apporter un côté très réaliste aux enquêtes qu’il décrit.

Son premier roman, Du sang sur la plume, parait en 2011. La même année, il participe, avec le texte de Passé boomerang, au concours littéraire du Quai des Orfèvres, considéré comme le prix Goncourt du polar, qui récompense un manuscrit inédit dans le genre du polar, mais il ne remporte pas le prix. Il publie néanmoins son roman l’année suivante aux Éditions Nicole Vaillant. En 2014 sortent deux nouveaux titres : La Petite Fille du forçat et L’Enfer des damnés.

En 2015, Lionel Olivier décide de retenter sa chance pour décrocher le prix du Quai des Orfèvres en proposant Le crime était signé au concours. Et son initiative se révèle payante ! Il remporte le prix, qui prévoit entre autres la publication de son texte aux éditions Fayard. C’est grâce à la description méticuleuse du travail d’une équipe policière et des « coulisses » de la brigade criminelle de la police judiciaire que l’auteur a fait la différence avec son roman policier. Il devient rapidement un bestseller et reçoit un accueil positif de la critique.

Informations techniques

ISBN papier : ­9782806278869

ISBN numérique : ­9782806278852

Ces analyses du livre "Le crime était signé" pourraient également vous intéresser
Ceux qui ont téléchargé cette analyse du livre "Le crime était signé" ont également téléchargé