L'Aveuglement : Résumé du livre

4

7 avis

José Saramago L'Aveuglement Résumé
Validé par notre comité éditorial Rédigé par Danny Dejonghe (rédacteur).

Description du résumé sur L'Aveuglement

Ce document propose un résumé clair et détaillé du livre L'Aveuglement écrit par José Saramago. A télécharger rapidement !

L’Aveuglement, publié originellement au Portugal en 1995, est traduit deux ans plus tard et parait aux Éditions du Seuil. Tout commence dans une ville anonyme, cosmopolite et embouteillée. À un feu de signalisation, une voiture s’immobilise et son conducteur devient subitement aveugle. S’ensuit alors une série de phénomènes similaires.

Les personnes touchées par l’épidémie de cécité sont mises en quarantaine dans un asile aux conditions de vie déplorables, où règne une société déshumanisée. Dans cette atmosphère sombre, une lumière d’espoir existe tout de même : une personne est épargnée par la contagion. Il s’agit de la femme de l’ophtalmologiste, qui servira de guide aux aveugles pour retrouver le chemin de la civilisation.

Pour en savoir plus sur le livre L'Aveuglement, n'hésitez pas à également consulter :

Extrait du résumé du livre "L'Aveuglement"

Ce document propose un résumé clair et détaillé de L'Aveuglement de José Saramago, dont voici un extrait :

« Dans une ville dont on ne connait pas le nom, le conducteur d’une voiture arrêtée à un carrefour est soudainement privé de la vue. Un jeune homme propose de le reconduire chez lui, mais en profite pour lui voler son véhicule au retour et devient aveugle lui aussi. Accompagné de sa femme, le premier aveugle part consulter un ophtalmologiste. Dans la salle d’attente se trouvent une jeune femme sublime qui porte des lunettes teintées pour cacher une conjonctivite, un garçon qui louche et un vieil homme qui doit se faire opérer de la cataracte et qui porte un bandeau. Le médecin reste perplexe quant à la maladie : il constate en effet que son patient est aveugle, bien que l’œil soit intact. Le soir même, alors qu’il fait des recherches sur cette « maladie », le médecin perd la vue à son tour. »