Les Mains sales : Le tableau VI de la scène 2 - Commentaire du livre

5

8 avis

Jean-Paul Sartre Les Mains sales Commentaire Visualiser un extrait
Validé par notre comité éditorial Rédigé par Marine Everard (rédacteur).

Description du commentaire sur Les Mains sales

Ce commentaire littéraire propose une analyse approfondie de la scène 2 du tableau VI des Mains sales de Jean-Paul Sartre. Vous y trouverez une mise en contexte et le commentaire en lui-même, structuré en différentes parties. Des clés pour mieux comprendre quelques-uns des enjeux essentiels de cette pièce qui nourrit une véritable réflexion sur l’engagement politique.

La scène fait écho à la dernière scène du tableau précédent, au cours de laquelle Hoederer et Hugo sont en désaccord sur la stratégie à adopter pour le Parti. Hoederer est pragmatique et prône l'alliance avec le Régent et le Parti nationaliste, tandis que Hugo affirme qu'une telle politique est une trahison politique. Il est décidé à accomplir sa mission, c'est-à-dire tuer Hoederer. Le lendemain, Hoederer, prévenu par Jessica que Hugo veut le tuer, cherche à lui prouver qu'il n'est pas un assassin, à défaut de pouvoir le convaincre que l'alliance est souhaitable.

Après quelques éclairages sur l’existentialisme sartrien et la situation de l’extrait étudié au sein de la pièce, le commentaire composé s’intéresse au dialogue entre Hoederer et Hugo, structuré en deux parties. Alors que Hugo incarne le postulat existentialiste - il peut devenir un tueur, car il est libre de ses actes et de ses choix - Hoederer affirme que l'« on est tueur de naissance ». On commente ensuite, entre autres, la relation entre ces deux personnages,  comparable à une relation père-fils.

.

Structure de ce commentaire de livre :

  1. Texte étudié
    (1 page)
    Le passage du tableau VI, scène 2 des Mains sales reproduit
  2. Mise en contexte
    (1 page)
    Quelques éclairages pour mieux aborder l’analyse de l’extrait : l'existentialisme de Jean-Paul Sartre et la situation de l'extrait étudié
  3. Commentaire
    (3 pages)
    Le texte étudié à la lumière du thème de la relation père-fils, de la figure de Hoederer et de son argumentation