Les Armes miraculeuses : Résumé du livre

4

9 avis

Aimé Césaire Les Armes miraculeuses Résumé
Validé par notre comité éditorial Rédigé par Marine Everard (rédacteur).

Description du résumé sur Les Armes miraculeuses

Ce document propose un résumé clair et détaillé du livre Les Armes miraculeuses écrit par Aimé Césaire. A télécharger rapidement !

Publiés en 1946, les poèmes qui composent Les Armes miraculeuses ont été en grande majorité écrits entre 1941 et 1945, et publiés dans la revue de culture martiniquaise Tropiques. Le recueil s'inscrit dans une veine surréaliste, sous l'influence d'André Breton, que Césaire rencontre en 1941 et qui rédigera la préface de la première édition. Les Armes miraculeuses est l'une des œuvres les plus difficiles de Césaire, que la double occupation coloniale et vychiste de l'ile de la Martinique, en ce contexte de Seconde Guerre Mondiale, contraint à un langage opaque et superbement imagé, pour déjouer la censure.

Pour en savoir plus sur le livre Les Armes miraculeuses, n'hésitez pas à également consulter :

Extrait du résumé du livre "Les Armes miraculeuses"

Ce document propose un résumé clair et détaillé de Les Armes miraculeuses d'Aimé Césaire, dont voici un extrait :« Le recueil Les Armes miraculeuses est le résultat d'une composition mouvementée. Soumis à de multiples changements, il rassemble des poèmes composés entre 1941 et 1945, après le retour du poète en Martinique. Avec sa femme Suzanne, il fonde la revue Tropiques (dans le but d'offrir un espace de libre expression à la culture noire-africaine et caribéenne, ainsi qu'une tribune à la lutte contre le colonialisme) qui accueille par exemple, parfois sous des titres différents, les poèmes « Pur-sang » (n°1, avril 1941), « Le grand midi » (n°2, juillet 1941), « Survie » (n°4, octobre 1941) ou « Avis de tirs » (n°8-9, octobre 1943). Certains poèmes parus dans Tropiques (notamment ceux publiés dans la revue après 1943) ne se retrouvent pas dans Les armes miraculeuses, et vice versa. »Découvrez la suite dans le document.