Ubu roi : Résumé du livre

4.5

9 avis

Alfred Jarry Ubu roi Résumé
Validé par notre comité éditorial Rédigé par Valérie Fabre (rédacteur).

Description du résumé sur Ubu roi

Ce document propose un résumé clair et détaillé du livre Ubu roi écrit par Alfred Jarry. A télécharger rapidement !

Lorsqu’il entre au lycée de Rennes en 1888, Alfred Jarry rencontre une bande de potaches qui font d’un obscur et grotesque professeur de physique, le père Hébert, le héros d’une geste épique et satirique. D’un des épisodes de ces bouffonneries où celui qu’on surnomme P. H., Père Heb, Ébé, Ébance ou Ébouille, est devenu roi de Pologne, Jarry tire une adaptation comique d’abord destinée à un théâtre de marionnettes : Ubu est né. Publié en 1896, Ubu roi initie une entreprise littéraire de longue haleine, Jarry développant les pérégrinations de son personnage en plusieurs cycles (d’Ubu cocu à Ubu enchaîné), suscitant indignation et scandale. Ubu roi est le symbole de l’absurdité et de l’arbitraire du pouvoir.

Pour en savoir plus sur le livre Ubu roi, n'hésitez pas à également consulter :

Extrait du résumé du livre "Ubu roi"

Ce document propose un résumé clair et détaillé d'Ubu roi d'Alfred Jarry, dont voici un extrait :« Acte ILe Père Ubu, « capitaine de dragons, officier de confiance du roi Venceslas, décoré de l’ordre de l’Aigle rouge de Pologne et ancien roi d’Aragon » (p. 30), décide, sur les conseils de sa femme, la Mère Ubu, de massacrer la famille du roi et de prendre sa place sur le trône. Il compte pour cela sur l’aide du capitaine Bordure qu’il convie à un festin. Lui promettant de le faire duc de Lithuanie, Ubu lui dévoile son plan : Bordure s’y rallie immédiatement.Un messager annonce alors au Père Ubu qu’il est appelé par le roi. Par peur d’être démasqué, Ubu se promet de dénoncer la Mère Ubu et Bordure. Mais pas de menace : le roi est confiant, et le fait même comte de Sandormir pour le remercier de ses « nombreux services » (p. 44). Ubu et Bordure s’interrogent sur la façon la plus judicieuse de perpétrer le meurtre du roi. Ils décident d’une stratégie : l’acte se clôt sur un vibrant « Vive le père Ubu ! » (p. 49) »Découvrez la suite dans le document.