Alfred Jarry

Biographie de Alfred Jarry

Le nom d’Alfred Jarry est indissociablement lié à celui du Père Ubu, personnage phare d’un vaste cycle théâtral, satirique et grotesque. Mais l’œuvre de Jarry dépasse cette stricte identification. Né à Laval en 1873, réformé pour « imbécillité précoce » en 1892, Jarry fréquente les milieux littéraires et artistiques parisiens dès 1893. Sa vie, comme son œuvre, est tumultueuse et scandaleuse : de romans en critiques, de chroniques en pièces de théâtre, Jarry est le maitre de l’absurde, qu’il pousse à son comble en inventant une science fantaisiste et paradoxale, la pataphysique, « science des solutions imaginaires ». Miné par la misère et l’alcoolisme, il meurt seul, à l’âge de trente-quatre ans. Sa postérité est immense, des surréalistes à Boris Vian, de Raymond Queneau au théâtre de l’absurde.

Voir une image de l'auteur