Henri Troyat

Biographie de Henri Troyat

Arrivé à Paris avec ses parents en 1920 pour fuir la révolution russe, Henri Troyat (1911-2007) connait son premier succès littéraire en 1938 – trois après sa première publication – lorsqu’il reçoit le Prix Goncourt pour son roman L’Araigne. S’il choisit le français comme langue d’écriture, il n’occulte pourtant pas son amour pour son pays natal – la Russie –, qu’il exprime à travers une œuvre extrêmement variée où se mêlent romans (Tant que la terre durera, 1947-50), nouvelles (L’éternel contretemps, 2003), biographies d’écrivains (Dostoïevski, 1940) ou de figures historiques (Nicolas II, le dernier tsar, 1992) et pièces de théâtre. Elle lui vaudra d’être élu à l’Académie Française en 1959.

Voir une image de l'auteur