Le Chevalier double

Le Chevalier double : Résumé du livre

10 avis
Description du résumé sur Le Chevalier double (Théophile Gautier)

Ce document propose un résumé clair et détaillé de Le Chevalier double de Théophile Gautier, dont voici un extrait :« La blonde Edwige attend un enfant et son époux, le comte Lodbrog, a promis de décorer somptueusement l'église de Saint-Euthbert si c'est un fils. Mais la jeune femme se lamente : « un terrible secret pèse sur son âme. » (p. 28) Quelques mois auparavant, un bel étranger, qui disait venir du fond de la Bohême, a demandé l'hospitalité au château, par une nuit de tempête. Il y est resté longtemps et, pour passer le temps, il chantait d'étranges chansons, un corbeau noir perché sur son épaule. Grâce à ses chants, « [i]l charmait à la façon du serpent qui fascine l'oiseau » (p. 29), explique le narrateur. Lorsque la tempête s'est calmée, il est parti, mais, depuis, Edwige ne fait que pleurer.Elle accouche d’« un bel enfant tout blanc et tout vermeil [...] mais [qui] a le regard noir de l'étranger » (p. 30). »Découvrez la suite dans le document.

Voir plus
Que puis-je trouver dans ce résumé sur "Le Chevalier double"

Ce document propose un résumé clair et détaillé de Le Chevalier double de Théophile Gautier, dont voici un extrait :« La blonde Edwige attend un enfant et son époux, le comte Lodbrog, a promis de décorer somptueusement l'église de Saint-Euthbert si c'est un fils. Mais la jeune femme se lamente : « un terrible secret pèse sur son âme. » (p. 28) Quelques mois auparavant, un bel étranger, qui disait venir du fond de la Bohême, a demandé l'hospitalité au château, par une nuit de tempête. Il y est resté longtemps et, pour passer le temps, il chantait d'étranges chansons, un corbeau noir perché sur son épaule. Grâce à ses chants, « [i]l charmait à la façon du serpent qui fascine l'oiseau » (p. 29), explique le narrateur. Lorsque la tempête s'est calmée, il est parti, mais, depuis, Edwige ne fait que pleurer.Elle accouche d’« un bel enfant tout blanc et tout vermeil [...] mais [qui] a le regard noir de l'étranger » (p. 30). »Découvrez la suite dans le document.

A propos du livre "Le Chevalier double"

La nouvelle Le Chevalier double parait en 1840 dans la revue « Le musée des familles ». Le narrateur, qui n'est pas un personnage, intervient fréquemment dans la narration pour commenter cette histoire étrange aux allures de conte merveilleux.

Le jeune comte Oluf subit depuis toujours la malédiction de « l'étoile double » sous laquelle il est né. Il a été frappé de cette malédiction suite à la visite, au château de ses parents, quelques mois avant sa naissance, d'un bel étranger aux yeux noirs qui a envouté sa mère par ses chants de bohémien. Oluf manifeste depuis sa naissance un tempérament fantasque, tantôt affable, tantôt violent. Pour l'amour de la belle châtelaine Brenda, qui le conjure de se débarrasser de sa mauvaise étoile, il combattra son double maléfique, hérité du bel inconnu. Après un violent combat au détour d'un chemin de forêt, il le vaincra, laissant éclater le bon côté de sa nature.



Théophile Gautier

Théophile Gautier, né en 1811 à Tarbes et mort en 1872 à Neuilly-sur-Seine, est un écrivain romancier et poète français, auteur de textes fantastiques (La cafetière, Aria Marcella, Le roman de la momie), de poèmes (Émaux et camées) et du roman de cape et d’épée Le Capitaine Fracasse.

Scolarisé au Collège de Charlemagne où il rencontre Nerval, il est tout de suite intéressé par la poésie puis par la carrière de peintre. Il rejoint Victor Hugo pour défendre l’idéal romantique, notamment lors de la bataille d'Hernani en 1830. C'est en 1831 qu'il publie ses premières oeuvres poétiques qui ne rencontrent pas de succès immédiat. Il devient ensuite un des précurseurs du mouvement littéraire de « l’art pour l’art », qui privilégie en poésie la perfection de la forme plutôt que le sujet. Il collabore également avec de nombreux journaux comme La Chronique de Paris où il publie des critiques d’art et certaines de ses nouvelles. Baudelaire le considère comme un très grand poète et lui dédie son recueil Les Fleurs du mal en 1857.

Il meurt le 23 octobre 1872 à la suite d'une maladie et est enterré au cimetière de Montmartre.

Informations techniques

ISBN numérique : 9782806226266-RES

Ces analyses du livre "Le Chevalier double" pourraient également vous intéresser
Ceux qui ont acheté ce résumé du livre "Le Chevalier double" ont également acheté