Les Acteurs de bonne foi

Les Acteurs de bonne foi : Résumé du livre

4/5 (1 avis)
Description du résumé sur Les Acteurs de bonne foi (Pierre de Marivaux)

Ce document propose un résumé clair et détaillé de Les Acteurs de bonne foi de Marivaux, dont voici un extrait :« Scène première : expositionDans la maison de campagne de Madame Argante, Merlin, valet de chambre d’Éraste, annonce à son maitre que la comédie « à l’impromptu » qu’il prépare sera prête à trois heures de l’après-midi. Les acteurs en seront Lisette, femme de chambre d’Angélique et future épouse de Merlin, Blaise, fils du fermier de Madame Argante, Colette, future épouse de Blaise, et Merlin lui-même. Ce dernier a composé le canevas de la comédie, à partir duquel les acteurs seront appelés à improviser. Il s’agira pour Merlin et pour Colette de feindre un amour réciproque. La fiction théâtrale devra révéler la sincérité des sentiments amoureux de Lisette et de Blaise, censés ressentir de la jalousie en observant l’infidélité de leurs amants. »Découvrez la suite dans le document.

Voir plus
Que puis-je trouver dans ce résumé sur "Les Acteurs de bonne foi"

Ce document propose un résumé clair et détaillé de Les Acteurs de bonne foi de Marivaux, dont voici un extrait :« Scène première : expositionDans la maison de campagne de Madame Argante, Merlin, valet de chambre d’Éraste, annonce à son maitre que la comédie « à l’impromptu » qu’il prépare sera prête à trois heures de l’après-midi. Les acteurs en seront Lisette, femme de chambre d’Angélique et future épouse de Merlin, Blaise, fils du fermier de Madame Argante, Colette, future épouse de Blaise, et Merlin lui-même. Ce dernier a composé le canevas de la comédie, à partir duquel les acteurs seront appelés à improviser. Il s’agira pour Merlin et pour Colette de feindre un amour réciproque. La fiction théâtrale devra révéler la sincérité des sentiments amoureux de Lisette et de Blaise, censés ressentir de la jalousie en observant l’infidélité de leurs amants. »Découvrez la suite dans le document.

A propos du livre "Les Acteurs de bonne foi"

Les Acteurs de bonne foi, l’une des dernières pièces de Marivaux, met de nombreuses années avant de vraiment rencontrer le public. Marivaux écrit cette comédie en un acte et en prose en 1748 et elle est lue pour la première fois la même année chez une ancienne comédienne de la Comédie-Française. Il faut toutefois attendre 1757 pour qu’elle soit publiée dans le journal Le Conservateur. Sa véritable création a finalement lieu sur la scène de la Comédie-Française en 1947. Au XXe siècle, l’œuvre connait un certain succès.

L’enjeu de la pièce est le mariage entre Éraste et Angélique, une jeune fille peu fortunée. La tante d’Éraste ne consent pas sans condition à cette union : elle exige qu’une petite comédie soit donnée chez Madame Argante, la très austère mère d’Angélique. La pièce repose ainsi sur le procédé baroque du théâtre dans le théâtre.

Pierre de Marivaux

Pierre Carlet de Chamblain de Marivaux, né en 1688 et mort en 1763, est un écrivain français issu de la petite noblesse. Élevé en province, il étudie le droit à Paris et délaisse ses études quelque temps pour se consacrer à la littérature. Il terminera ses études des années plus tard mais ne pratiquera jamais le métier d’avocat auquel il était destiné. Si son œuvre littéraire est très variée, c’est pourtant le théâtre qui le passionne le plus et auquel il consacrera sa vie.

Sa première œuvre s’intitule Le Père prudent et équitable, ou Crispin l’heureux fourbe et est représentée pour la première fois en 1706. Mais c’est avec des comédies telles qu’Arlequin poli par l’amour (1720), Le Jeu de l’amour et du hasard (1730) ou Les Fausses confidences (1737) qu’il connait le succès. Moraliste, son œuvre se veut une recherche d’un monde vrai, sans faux-semblants, et une étude du sentiment amoureux.

Pour qualifier la subtilité du langage galant de ses personnages séducteurs, on parle de « marivaudage ». Il est aussi l’auteur de deux romans, La Vie de Marianne (1726-1741) et Le Paysan parvenu (1735). Élu à l’Académie française en 1742, Marivaux est un homme d’esprit qui fréquente les salons littéraires.

Il est – avec Molière, Corneille, Musset et Racine – un des auteurs les plus joués à la Comédie-Française.

Informations techniques

ISBN numérique : 9782806220233-RES

Ces analyses du livre "Les Acteurs de bonne foi" pourraient également vous intéresser
Ceux qui ont acheté ce résumé du livre "Les Acteurs de bonne foi" ont également acheté