Leïla Slimani

Biographie de Leïla Slimani

Leïla Slimani est issue d’une famille marocaine d’expression française et appartient à un milieu aisé. Son père est un haut fonctionnaire marocain qui a fait ses études en France. Sa mère, franco-marocaine, est médecin. Munie de son baccalauréat obtenu au Lycée français de Rabat, elle rejoint Paris et le lycée Fénelon pour commencer une classe préparatoire littéraire. Diplômée de l’Institut d’études politiques de Paris et après s’être essayée au métier de comédienne, elle se forme au journalisme à L’Express, avant d’être engagée au journal Jeune Afrique en 2008. En 2012, elle décide de se consacrer à l’écriture littéraire. En 2014, elle publie un premier roman remarqué par la critique : Dans le jardin de l’ogre. C’est avec Chanson douce, son deuxième roman, qu’elle obtient le prix Goncourt en 2016. Un an plus tard, Leïla SLimani publie un essai, Sexe et mensonge, consacré à la « misère sexuelle dans le Maghreb ». Elle se dit influencée par Tchekhov, qui « aime ses personnages » et « ne les juge jamais », ainsi que par Stefan Zweig et Milan Kundera.