L'Illusion comique : Analyse du livre

9 avis
Description de l'analyse (fiche de lecture) sur L'Illusion comique (Pierre Corneille)

Fiche de cours de référence, l’analyse approfondie de la pièce L’Illusion comique de Pierre Corneille apporte de nouveaux axes d’analyse de ce chef-d’œuvre de la littérature française. La fiche de lecture comprend un appareil critique à la fois concis et percutant en plus d’un résumé intégral de la comédie et d’une étude de la galerie des personnages désormais célèbres. Inédites, quelques clés de lecture viennent enrichir la synthèse au format PDF, particulièrement conseillée aux élèves amenés à présenter l’épreuve du bac de français.

Voir plus
Structure de cette analyse du livre
  • Introduction générale (1 pages)

    Pierre Corneille, Dramaturge français
    L’Illusion comique, Une comédie protéiforme

  • Résumé de la pièce de théâtre L’Illusion comique (5 pages)

    La trame narrative de L’Illusion comique résumée acte après acte, scène après scène

  • Étude des personnages (3 pages)

    Une analyse détaillée d’Alcandre, Primadant, Clindor, Isabelle, Matamore, Lisen Adraste et Géronte

  • Diverses clés de lecture (3 pages)

    Une construction à plusieurs niveaux ; Le théâtre dans le théâtre ; La dramaturgie classique et l’esthétique baroque

  • Nouvelles pistes de réflexion (1 pages)

    Questions pour approfondir votre étude de L’Illusion comique de Pierre Corneille

Que puis-je trouver dans cette analyse sur "L'Illusion comique"

Marie-Charlotte Schneider, maitre en langues et littératures françaises et romanes, nous propose de revenir sur une œuvre multiple où s’entremêlent avec brio les accents tragicomiques du classicisme et le procédé baroque du « théâtre dans le théâtre ».

Ainsi dans son analyse littéraire de L’Illusion comique de Pierre Corneille, notre spécialiste synthétise la trame narrative à l’aide d’un résumé détaillé, acte par acte, et évoque, ce faisant, les thèmes omniprésents dans la pièce : magie, amour, mensonge, vengeance et réconciliation. Les personnages font ensuite l’objet d’une étude plus approfondie. Nous découvrons entre autres Alcandre, le vieux magicien ; Primadant et Clindor, respectivement père et fils ; Isabelle, au centre de toutes les convoitises ; Matamore, vantard et mesquin. L’auteur de la synthèse invite ensuite les lecteurs à s’intéresser aux clés de lecture suivantes : la composition complexe de cette pièce à plusieurs niveaux, le procédé du « théâtre dans le théâtre », et l’union de la dramaturgie classique et de l’esthétique baroque qui fait l’originalité de cette œuvre. Pour continuer l’analyse, rendez-vous en fin de fiche de cours et répondez aux questions posées.

A propos du livre "L'Illusion comique"

Représentée pour la première fois en 1636 au théâtre du Marais, L'Illusion comique est une pièce de théâtre en cinq actes écrite par Pierre Corneille. La pièce ne sera éditée et publiée qu'en 1639 chez l'éditeur François Targa.

Dans L'Illusion comique, Pierre Corneille propose une véritable apologie du théâtre à travers l'histoire de Pridamant dont le fils Clindor s'est enfui pour échapper à son autorité. Accompagné de son ami Dorante, Pridamant se rend chez un magicien appelé Alcandre qui lui assure qu'il reverra son fils prochainement. En réalité, le magicien lui permet de voir son fils grâce à des spectres représentant des corps animés. Ainsi, Pridamant apprend que son fils se trouve à Bordeaux où il travaille pour Matamore, un capitan gascon, après avoir été l'auteur de crimes mineurs : vol, escroquerie, et autres arnaques. Pridamant et Alcandre assistent tous deux au spectacle que leur propose Clintor ainsi que son maitre Matamore qui se bat pour l'amour de la belle Isabelle. Malheureusement, cette dernière n'est autre que l'amante de Clintor.

L'Illusion comique marque considérablement la carrière de Pierre Corneille puisqu'elle rassemble tous les genres de l'art dramatique. La pièce sera rejouée en 1984 au Théâtre national de l'Odéon dans une mise en scène de Giorgio Strehler, puis en 1996 au Théâtre de Lorient dans une mise en scène d'Eric Vigner.

L'Illusion comique a fait également l'objet d'une adaptation cinématographique, réalisée par Mathieu Amalric en 2010 pour la Comédie-Française.

Pierre Corneille

Pierre Corneille (1606-1684) est, avec Jean Racine, un des principaux représentants de la tragédie classique française. Une certaine concurrence s’instaure d’ailleurs entre les deux auteurs : Racine fait figure de jeune premier supplantant un Corneille vieillissant sur son propre terrain, notamment en sortant sa Bérénice en même temps que le Tite et Bérénice de Corneille.

En plus de nombreuses tragédies et tragicomédies, de rares comédies et de quelques traductions de textes pieux, Corneille produit également au cours de sa longue carrière plusieurs écrits théoriques dont les plus connus sont les Trois Discours sur le poème dramatique. Son système dramatique, rigoureusement réfléchi, s’articule autour d’un postulat : l’action doit être illustre (issue d’une légende ou d’un épisode historique fameux), extraordinaire (dont le concours de circonstances semble presque invraisemblable) et sérieuse (traitant d’affaires d’état ou de passions nobles comme la vengeance ou l’ambition). Il connait la consécration de son vivant, ce qui pousse d’ailleurs Richelieu à l’admettre à l’Académie française. La postérité l’a surtout retenu pour Le Cid, une tragicomédie.

Corneille est un homme contrasté. Éloquent dans ses tragédies, il ne l’est pourtant pas au quotidien. Au contraire, on le qualifie de bourgeois timide et peu enclin à briller en société.

Informations techniques

ISBN papier : 978-2-8062-0256-7

ISBN papier : 978-2-8062-0406-6

ISBN papier : 978-2-8062-2199-5

ISBN papier : 978-2-8062-1865-0

ISBN papier : 978-2-8062-1374-7

ISBN papier : 978-2-8062-0106-5

ISBN papier : 978-2-8062-2906-9

ISBN papier : 9782806213747

ISBN numérique : 9782806218650

Ces analyses du livre "L'Illusion comique" pourraient également vous intéresser
Ceux qui ont acheté cette analyse du livre "L'Illusion comique" ont également acheté