Analyse du livre :  Le Rivage des Syrtes

Analyse du livre

Le Rivage des Syrtes

Auteur : Julien Gracq

Analyse de : Cécile Perrel

4/5 (4 avis)

Détails de l'abonnement

  • 9,99€ /mois
  • 10 téléchargements par mois
  • + de 1500 analyses
  • Résiliable à tout moment
Voir plus
Extrait de l'analyse du livre Le Rivage des Syrtes
Structure de cette analyse du livre
  • Introduction à l'ouvrage de Julien Gracq (1 pages)

    Julien Gracq, Écrivain français
    Le Rivage des Syrtes, L’histoire de la seigneurie d’Orsenna

  • Résumé complet du Rivage des Syrtes (3 pages)

    L'histoire du Rivage des Syrtes synthétisée en plusieurs parties

  • Fine étude des personnages (2 pages)

    Présentation des protagonistes : Aldo, Vanessa et Marino

  • Axes et clés de lecture (3 pages)

    Le thème de l'attente ; Le thème de la mort ; Le thème de la guerre ; La géographie du roman

  • Informations complémentaires (1 pages)

    Quelques questions pour continuer votre analyse du Rivage des Syrtes de Julien Gracq

Que puis-je trouver dans cette analyse sur "Le Rivage des Syrtes"

Maitre en lettres modernes, Cécile Perrel porte un regard nouveau et original sur une œuvre saluée par le jury du prix Goncourt, Le Rivage des Syrtes de Julien Gracq. Sa fiche de lecture expose diverses sections toutes plus riches et intéressantes les unes que les autres.

Ainsi, elle insiste dans son introduction sur la vie de l’auteur, ainsi que sur les thèmes transversaux de l’ouvrage, à savoir la guerre, l’attente, l’ennui, le changement et la mort. Le roman est alors fidèlement résumé afin de rappeler les détails de l’intrigue, puis c’est au tour des trois personnages majeurs du récit d’être analysés : Aldo, le héros, Vanessa et le commandant Marino. En dernier lieu, notre experte oriente les clés de lecture de sorte que les thèmes de la mort, de la guerre et de l’attente développés dans le récit soient commentés, et la géographie du roman étudiée. Bien sûr, les lecteurs pourront s’inspirer des pistes de réflexion à la fin de la synthèse pour poursuivre leur découverte des motifs de ce roman contemporain.

A propos du livre "Le Rivage des Syrtes"

Roman le plus connu de l'écrivain français Julien Gracq (1910-2007), Le Rivage des Syrtes est publié pour la première fois en 1951 aux éditions José Corti. Le roman a été récompensé du prix Goncourt l'année de sa publication, que Julien Gracq a d'ailleurs refusé.

L'intrigue du Rivage des Syrtes est centrée sur le personnage-narrateur Aldo, un jeune noble issu d'une famille aisée de la seigneurie d'Orsenna. Ne sachant que faire de sa vie, Aldo profite des plaisirs de l’existence et mène une véritable vie de débauche. Un jour, le jeune homme décide de bouleverser son quotidien : il demande à être envoyé dans les Syrtes, loin de la capitale. On lui trouve alors un poste d'observateur pour les Forces légères dans la mer. En réalité, il est chargé de surveiller l'autre rive, où se trouve le Farghestan, l'ennemi de la seigneurie. Mais le nouveau poste d'Aldo se révèle vite ennuyeux puisque le conflit qui animait les deux rivages semble apaisé depuis bien longtemps. Le jeune homme occupe alors son temps en lisant les documents de navigation ou en allant se promener près des ruines de Sagra. C'est là qu'il aperçoit un bateau inconnu en mer...

Ainsi, Le Rivage des Syrtes reprend des thèmes puissants tels que l'attente, la mort et la guerre à travers le récit d'un jeune noble désoeuvré. Par ailleurs, Julien Gracq aurait lui-même défini Le Rivage des Syrtes comme un « rêve éveillé ».

Julien Gracq

Julien Gracq, de son vrai nom Louis Poirier, est un écrivain français né en 1910 et mort en 2007. Fils de commerçants aisés, c’est un élève brillant. Il entre à l’École normale supérieure en 1930 et devient professeur d’histoire-géographie à Nantes, puis à Quimper où il anime une section de la CGT et adhère au Parti communiste français. Mais il se désengage de la politique en 1939, déçu par les décisions du parti, et ne parvenant pas à concilier militantisme et écriture. Officier lors de la Seconde guerre mondiale, il est fait prisonnier puis libéré en 1941. Il reprend alors l’enseignement jusqu’à sa retraite en 1970. On lui doit notamment Au château d’Argol (1939), Un beau ténébreux (1945), Le Roi pêcheur (1948), Un balcon en forêt (1958) et Les Eaux étroites (1976). 

Informations techniques

ISBN papier : 9782806252128

ISBN numérique : 9782806251671

Ces analyses du livre "Le Rivage des Syrtes" pourraient également vous intéresser
Ceux qui ont acheté cette analyse du livre "Le Rivage des Syrtes" ont également acheté