Double Assassinat dans la rue Morgue : Résumé du livre

4.5

1 avis

Edgar Allan Poe Double Assassinat dans la rue Morgue Résumé
Validé par notre comité éditorial Rédigé par Cécile Perrel (rédacteur).

Description du résumé sur Double Assassinat dans la rue Morgue

Ce document propose un résumé clair et détaillé du livre Double Assassinat dans la rue Morgue écrit par Edgar Allan Poe. A télécharger rapidement !

Double Assassinat dans la rue Morgue est la première nouvelle du recueil Histoires extraordinaires. Elle a été publiée pour la première fois en 1841 dans une revue américaine.

L’histoire est un exemple de l’esprit analytique à travers le personnage de Dupin, sorte de détective qui résout des affaires en se fiant uniquement à des déductions logiques. Alors que le narrateur séjourne à Paris, un double meurtre plonge la police dans le désarroi : madame et mademoiselle l’Espanaye, une mère et sa fille qui vivaient seules dans une maison parisienne, ont été retrouvées sauvagement assassinées. Un homme est arrêté, mais ce n’est visiblement pas le coupable et bien des points restent obscurs ou inexpliqués. Dupin trouve le vrai coupable grâce à son esprit d’analyse.

Pour en savoir plus sur le livre Double Assassinat dans la rue Morgue, n'hésitez pas à également consulter :

Extrait du résumé du livre "Double Assassinat dans la rue Morgue"

Ce document propose un résumé clair et détaillé de Double assassinat dans la rue Morgue d'Edgar Allan Poe, dont voici un extrait :« Le narrateur se trouve à Paris au printemps et à l’été 18. Là, il se lie d’amitié avec un Français nommé Dupin, le fils d’une famille illustre mais ruinée. Au même moment, un double assassinat laisse la police parisienne perplexe : une mère et sa fille, madame et mademoiselle l’Espanaye, qui vivaient presque recluses dans leur maison parisienne, ont été retrouvées sauvagement assassinées. Les voisins, alertés par des cris au milieu de la nuit, se sont précipités et ont entendu des voix. Selon leurs dires, l’une était celle d’un Français et l’autre difficilement identifiable. En entrant dans la maison des deux femmes, ils ont découvert mademoiselle l’Espanaye étranglée et  encastrée dans un conduit de cheminée. Quant à sa mère, elle gisait dans la cour de l’immeuble, décapitée. Personne ne parvient à comprendre à qui appartiennent les voix qui ont été entendues puisque ce ne sont clairement pas celles des  victimes.  »Découvrez la suite dans le document.