La Cousine Bette

La Cousine Bette : Résumé du livre

5/5 (8 avis)
Description du résumé sur La Cousine Bette (Honoré de Balzac)

Ce document propose un résumé clair et détaillé de La Cousine Bette de Balzac, dont voici un extrait :« Juillet 1838, à Paris. La famille Hulot vit dans un hôtel particulier défraichi. Leurs finances ne sont pas au beau fixe étant donné les dépenses astronomiques du baron Hulot pour ses maitresses. Inversement, sa femme, Adeline, est d’une grande vertu. Ayant déjà marié son fils ainé (à la fille d’un ami de débauche de son mari, fait qu’elle ignore), elle souhaite marier sa fille Hortense dans les meilleures conditions. Célestin Crevel, le beau-père du fils Hulot, connait la situation financière désastreuse du baron. Secrètement amoureux d’Adeline, il propose à cette dernière de payer la dot d’Hortense si elle cède à ses avances. Horrifiée, la baronne le renvoie.Lisbeth Fisher, la cousine d’Adeline, appelée Bette, vit chez les Hulot. Depuis toujours, cette vieille fille laide est jalouse de la beauté et de la réussite de sa cousine. Sous des dehors avenants, elle travaille à la perte de la famille Hulot. Bette a un protégé, un jeune exilé polonais orfèvre de métier, le comte Wenceslas de Steinbock. Très attachée à lui, elle se désespère lorsqu’il tombe amoureux d’Hortense. Les deux jeunes gens se marient très rapidement et le talent de Wenceslas est bientôt publiquement reconnu. »Découvrez la suite dans le document.

Voir plus
Que puis-je trouver dans ce résumé sur "La Cousine Bette"

Ce document propose un résumé clair et détaillé de La Cousine Bette de Balzac, dont voici un extrait :« Juillet 1838, à Paris. La famille Hulot vit dans un hôtel particulier défraichi. Leurs finances ne sont pas au beau fixe étant donné les dépenses astronomiques du baron Hulot pour ses maitresses. Inversement, sa femme, Adeline, est d’une grande vertu. Ayant déjà marié son fils ainé (à la fille d’un ami de débauche de son mari, fait qu’elle ignore), elle souhaite marier sa fille Hortense dans les meilleures conditions. Célestin Crevel, le beau-père du fils Hulot, connait la situation financière désastreuse du baron. Secrètement amoureux d’Adeline, il propose à cette dernière de payer la dot d’Hortense si elle cède à ses avances. Horrifiée, la baronne le renvoie.Lisbeth Fisher, la cousine d’Adeline, appelée Bette, vit chez les Hulot. Depuis toujours, cette vieille fille laide est jalouse de la beauté et de la réussite de sa cousine. Sous des dehors avenants, elle travaille à la perte de la famille Hulot. Bette a un protégé, un jeune exilé polonais orfèvre de métier, le comte Wenceslas de Steinbock. Très attachée à lui, elle se désespère lorsqu’il tombe amoureux d’Hortense. Les deux jeunes gens se marient très rapidement et le talent de Wenceslas est bientôt publiquement reconnu. »Découvrez la suite dans le document.

A propos du livre "La Cousine Bette"

La Cousine Bette, roman paru sous forme de feuilleton dans un journal, Le Constitutionnel,  d’octobre à décembre 1846, fait partie de La Comédie Humaine. Le roman est classé par Balzac dans les Scènes de la vie parisienne. Il raconte la jalousie et la soif de vengeance d’une femme, Lisbeth Fisher, envers la famille de sa cousine, les Hulot. Ces deux sentiments l’amènent à chercher leur ruine, tant financière que morale et affective.

Honoré de Balzac

Honoré de Balzac (1799 – 1850) est l’un des écrivains français majeurs du XIXe siècle. Jeune homme, il s’ouvre les portes des milieux aristocratiques parisiens qu’il ne cessera de fréquenter. Mais des entreprises désastreuses et un train de vie excessif le ruineront rapidement : l’écriture littéraire, pratiquée avec passion et assiduité, deviendra pour lui le seul moyen de rembourser ses dettes.

Ambitieux, il s’attèle à une œuvre monumentale, La Comédie humaine, qui compte plus de quatre-vingt-dix romans, et dont le but est de dresser un portrait exhaustif de la société de son temps (pour « faire concurrence à l’état civil »). Parmi ses romans les plus célèbres, on trouve Le Père Goriot (1835) ou Eugénie Grandet (1833).

Balzac est considéré comme l’un des pères du roman réaliste moderne. Son génie est le fruit d’un travail d’observation minutieux couplé à une imagination débordante : ainsi les intrigues complexes et particulièrement bien articulées se multiplient dans La Comédie humaine, alors que les descriptions témoignent du regard attentif que porte l’auteur sur la société de son époque. En outre, s’il est bien une chose que Balzac exécute avec brio, c’est sans nul doute l’art du portrait : il dote en effet chacun de ses personnages d’une profondeur psychologique profonde en détaillant leur caractère, leurs passions les plus intimes ainsi que leur apparence physique.

Informations techniques

ISBN numérique : 9782806219565-RES

Ces analyses du livre "La Cousine Bette" pourraient également vous intéresser
Ceux qui ont acheté ce résumé du livre "La Cousine Bette" ont également acheté