Alain Damasio

Biographie de Alain Damasio

De son vrai nom Alain Raymond, l’écrivain français est né le 1er aout 1969 à Lyon. Son nom de plume lui vient de sa grand-mère, Andrée Damasio. Titulaire d’un bac scientifique, il suit des études de sciences économiques à l’ESSEC (École supérieure des sciences économiques et commerciales). Mais il choisit rapidement la voie de l’écriture et s’illustre dans les genres de la nouvelle et du roman de science-fiction et/ou de fantasy.

Il est l’auteur d’une dizaine de nouvelles, dont El Levir et le Livre qui sort en 2001. Son premier roman, La Zone du dehors, qu’il publie en 1999 et qui s’inscrit dans la veine de l’anticipation politique, lui apporte déjà un franc succès, dans le sillage duquel vient s’inscrire son ouvrage suivant, La Horde du Contrevent, en 2004. Pour ce roman, il reçoit le grand prix de l’Imaginaire et le prix Imaginales des lycéens en 2006, ainsi que le prix Elbakin en 2014. Damasio imagine de vendre l’édition originale du roman augmentée d’une bande-son originale composée par le musicien Arno Alyvan. La Horde du Contrevent suscite l’engouement de la critique, mais aussi du public, et a déjà fait l’objet d’une édition au format poche en 2007 aux éditions Gallimard. Le succès est tel qu’un projet de film d’animation adapté du roman, scénarisé par l’auteur lui-même, a été envisagé et est en cours de production. Alain Damasio, qui préfère écrire peu pour écrire bien, travaille à l’écriture d’un nouveau roman, Les Furtifs.

L’auteur participe également à des projets artistiques : en 2008 notamment, il écrit les paroles et prête sa voix pour un morceau de musique, Bora, de son ami Rone (musicien et producteur français de musique électronique, né en 1980). Il faut dire qu’Alain Damasio est particulièrement sensible à la musicalité de ses écrits et au langage du son, ce qui transparait clairement dans son œuvre et dans les créations qui gravitent autour d’elle.

L’auteur fait désormais figure de référence dans les domaines de littérature française de science-fiction et de fantasy.

Citations de Alain Damasio

« On méconnaît de beaucoup la puissance de la télévision. On la croit forte par ses séries, ses magazines et les modèles qu’elle imprime, fait circuler et met en boucle. On sait qu’elle conforme plus qu’elle n’informe. On voit bien qu’elle normalise les modes de vie plus efficacement que ne le fera jamais aucun pouvoir étatique. Qu’elle est par là le plus sûr garant de la cohésion sociale. Tout cela est vrai. Mais on fait semblant d’oublier la matière. Ce qui concrètement se passe : des êtres isolés sont assis, immobiles, les yeux fixés sur des points lumineux en balayage constant, lumière atténuée, maintien de l’excitation auditive à un niveau relativement égal, monotonie qui centre l’attention consciente sur le peu d’influx qui reste. Voilà ce qu’est la télé. Peu importe la qualité des émissions ou toute critique de contenu ! » (La Zone du dehors)

« La maturité de l’homme est d’avoir retrouvé le sérieux qu’on avait au jeu quand on était enfant. » (La Horde du Contrevent)

« Le hasard est un allié aussi fugitif que mortel. Il te tue avec la même facilité qu’il te sauve. » (La Horde du Contrevent)

« L’héroïsme, c’est d’accepter la honte de survivre. » (La Horde du Contrevent)

« J’aime l’idée qu’un livre soit une arme, pas de jet ou de poing, plutôt une bombe à fragmentation douce, une grenade qui déchiquette les canaux habituels de la sensation ou dévie les autoroutes de nos pensées acquises. La Horde est un roman qui veut redonner aux gens le goût d’une vie ensemble, d’un partage concret, contre l’individualisme qu’on nous présente comme libérateur alors qu’il est le plus sûr moyen, pour les pouvoirs, de nous contrôler, en pures particules isolées et tristes. Être lié délivre. Soyez complices du crime de vivre. » (La Horde du Contrevent)

« À mes yeux, l’art est une réponse étrange et puissante à la question : qu’est-ce qu’être en vie ? » (La Horde du Contrevent)

« La musique est comme le vent, elle ne s’arrête jamais ; c’est nous qui arrêtons d’écouter. » (La Horde du Contrevent)