Une éducation libertine : Résumé du livre

4.5

1 avis

Jean-Baptiste Del Amo Une éducation libertine Résumé
Validé par notre comité éditorial Rédigé par Amandine Binet (rédacteur).

Description du résumé sur Une éducation libertine

Ce document propose un résumé clair et détaillé du livre Une éducation libertine écrit par Jean-Baptiste Del Amo. A télécharger rapidement !

Une éducation libertine, roman paru en 2008 aux éditions Gallimard, raconte l’ascension sociale de Gaspard, un jeune homme parti de Quimper pour Paris en 1760. Des basfonds parisiens aux nobles salons, il gravit les échelons de la société, non sans désillusion. Il prend peu à peu en horreur son corps avili par la prostitution et perd son humanité en manipulant les autres.

Dans ce roman d’apprentissage, Jean- Baptiste Del Amo fait référence à de nombreuses œuvres littéraires classiques, comme Les Liaisons dangereuses (1782) de Pierre Choderlos de Laclos (militaire et écrivain français, 1741-1803) ou L’Éducation sentimentale (1869) de Gustave Flaubert (écrivain français, 1821-1880), et plus récentes, comme Le Parfum (1985) de Patrick Süskind (écrivain et scénariste allemand, né en 1949). Une éducation libertine est salué par la critique et est récompensé du prix Laurent- Bonelli Virgin- Lire en 2008, avant de recevoir le prix Goncourt du premier roman l’année suivante.

Pour en savoir plus sur le livre Une éducation libertine, n'hésitez pas à également consulter :

Extrait du résumé du livre "Une éducation libertine"

Ce document propose un résumé clair et détaillé d'une Education libertine de Jean-Baptiste Del Amo, dont voici un extrait :

« Gaspard est un jeune homme originaire de Quimper, en Bretagne, où il vit avec ses parents éleveurs de cochons. La vie y est rude, sa mère malade et incontinente, son père violent. Ce dernier est en effet un homme dur, qui punit la moindre faiblesse de son fils (une chute pendant le labourage des champs ou un cochon qu’il n’a pas osé tuer, par exemple). Un jour, l’un des porcs de la ferme s’enfuit et se tue en tentant de traverser le fleuve voisin. Le père de Gaspard, qui tient à le ramener pour en récupérer la viande, est percuté par un tronc dérivant dans le courant. Gaspard pourrait le sauver, mais préfère l’abandonner là, ainsi que sa mère à la ferme, et part pour Paris. »