La Nuit de feu : Résumé du livre

4

6 avis

Eric-Emmanuel Schmitt La Nuit de feu Résumé
Validé par notre comité éditorial Rédigé par Amandine Binet (rédacteur).

Description du résumé sur La Nuit de feu

Ce document propose un résumé clair et détaillé du livre La Nuit de feu écrit par Eric-Emmanuel Schmitt. A télécharger rapidement !

La Nuit de feu est le récit du voyage d’Éric-Emmanuel Schmitt dans le Sahara en 1989 et de sa conversion spirituelle, à l’âge de 28 ans. Outre la rencontre avec un autre mode de vie et l’ascèse, ce périple lui apporte une révélation divine. Comme le philosophe rationaliste français Blaise Pascal (1623‑1662), il vit une « nuit de feu », une nuit où la présence de Dieu s’impose à lui et où il commence à croire.

Il ne cherche pas à convaincre le lecteur par son récit, mais plutôt à témoigner d’une expérience fondamentale de son existence. Ceci explique la dimension spirituelle de son oeuvre, ainsi que l’espoir qui subsiste immanquablement malgré le malheur des histoires qu’il narre dans ses romans.

Pour en savoir plus sur le livre La Nuit de feu, n'hésitez pas à également consulter :

Extrait du résumé du livre "La Nuit de feu"

Ce document propose un résumé clair et détaillé du roman La Nuit de feu d'Éric-Emmanuel Schmitt, dont voici un extrait :

« En 1989, Éric-Emmanuel Schmitt reçoit la révélation de l’existence de Dieu lors d’une nuit dite « de feu », en référence à l’expression utilisée par Blaise Pascal lors de sa propre illumination. Perdu et seul dans le désert, enfoui partiellement sous le sable pour échapper au froid, l’écrivain se sent flotter, comme s’il habitait deux corps, l’un sur le sol, l’autre en lévitation vers le ciel, insensible aux souffrances terrestres. Il sent une force – qu’il appellera ensuite Dieu, par tradition, à défaut de savoir comment la qualifier autrement – qui l’élève, le fait grandir et entrer dans le feu, avec lequel il fusionne. C’est une expérience mystique difficile à traduire en mots, car elle les dépasse, ainsi que les réalités concrètes et humaines. »