Lettres portugaises : Résumé du livre

4.5

1 avis

Guilleragues Lettres portugaises Résumé
Validé par notre comité éditorial Rédigé par Nausicaa Dewez (rédacteur).

Description du résumé sur Lettres portugaises

Ce document propose un résumé clair et détaillé du livre Lettres portugaises écrit par Guilleragues. A télécharger rapidement !

Publiées anonymement chez Barbin en 1669, les Lettres portugaises constituent un des premiers romans épistolaires en langue française. Racontant les affres de la passion amoureuse d’une religieuse portugaise pour un militaire français qui l’ignore après avoir abusé d’elle, le texte a connu un engouement immédiat auprès d’un public conquis par cette description sans fard de l’état amoureux, au point que les Lettres ont pu être considérées comme d’authentiques missives d’une religieuse portugaise. Le roman a d’ailleurs longtemps été publié sous le titre Lettres de la religieuse portugaise. Aujourd’hui fermement attribué à Guilleragues, ce texte est considéré comme un des chefs-d’œuvre de la littérature française.

Pour en savoir plus sur le livre Lettres portugaises, n'hésitez pas à également consulter :

Extrait du résumé du livre "Lettres portugaises"

Ce document propose un résumé clair et détaillé de Lettres portugaises de Guilleragues, dont voici un extrait :« Au lecteurUn avertissement non signé informe le lecteur que les lettres sont la traduction d’authentiques lettres écrites en portugais à un jeune homme de qualité non identifié.Première lettreMariane, une religieuse portugaise, adresse une lettre à un homme avec qui elle a vécu une passion. Elle est encore très éprise de ce dernier, tandis que lui, militaire français, est reparti en France et la dédaigne. Elle lui reproche sa cruauté, mais lui jure en même temps de l’aimer toujours. Elle voudrait le rejoindre, mais elle ne le peut car elle est au couvent. Elle se contente donc de lui écrire son amour, lui demande de penser à elle, puis se reproche de se montrer si exigeante envers lui. »Découvrez la suite dans le document.