Cacao : Analyse du livre

5

7 avis

Jorge Amado Cacao Analyse du livre Visualiser un extrait
Validé par notre comité éditorial Rédigé par Dominique Coutant (rédacteur).

Description de l'analyse (fiche de lecture) sur Cacao

Cacao, roman engagé de Jorge Amado, l’un des plus célèbres auteurs brésiliens, est analysé avec rigueur et minutie dans cette fiche de cours et fera le plus grand bonheur des amateurs de lecture et des passionnés du Brésil. Une présentation succincte de l’auteur à succès et de son œuvre, qui témoigne de son engagement politique, sert d’entrée en matière. La fiche se poursuit par un compte-rendu linéaire du récit de Sergipano et des travailleurs de la plantation de « Mané la Peste » et d’une présentation générale du narrateur et des grands intervenants. Enfin, une analyse approfondie du genre auquel appartient ce roman engagé vient compléter et terminer cet outil de référence.

Structure de cette analyse de livre :

  1. Introduction à Jorge Amado et à Cacao
    (1 page)
    Jorge Amado, Écrivain brésilien
    Cacao, Un roman aux allures de chronique
  2. Résumé du roman Cacao
    (3 pages)
    Un résumé complet de l’histoire de Cacao et de ses travailleurs agricoles
  3. Présentation générale des personnages
    (2 pages)
    Une analyse du narrateur, du colonel Misael de Sousa Teles, de Maria, d’Osorio et d’Honorio
  4. Clé de lecture
    (2 pages)
    Un roman engagé

Que puis-je trouver dans cette analyse (fiche de lecture) sur "Cacao"

 Dans cette fiche de lecture concise et efficace de Cacao de Jorge Amado, Dominique Coutant, docteure en langue et littérature française, se donne l’objectif de lever le voile sur l’engagement politique de l’auteur et de fournir au lecteur les éléments indispensables pour saisir toutes les nuances de ce roman aux notes autobiographiques.

En guise de préambule, l’auteure de la fiche livre un complément d’information utile sur Jorge Amado et Cacao, puis se lance dans une synthèse intégrale de l’intrigue qui met en scène le parcours de Sergipano, jeune ouvrier et narrateur, depuis les plantations de cacao jusqu’à son arrivée à Rio. Elle s’attarde ensuite sur plusieurs personnages de l’histoire, dont le colonel Misael de Sousa Teles surnommé « Mané la Peste » qui n’est autre que le propriétaire de la plantation, Maria, Osorio et Honorio. Dominique Coutant termine son analyse de l’œuvre en examinant de près le genre du roman engagé, auquel appartient le livre, du point de vue politique, religieux et social.