Cent ans de solitude : Analyse du livre

4/5 (4 avis)
Description de l'analyse (fiche de lecture) sur Cent ans de solitude (Gabriel Garcia Marquez)

Cette fiche de lecture au format PDF apparait comme l’outil pédagogique indispensable pour analyser l’œuvre la plus emblématique du célèbre écrivain colombien, Gabriel García Márquez, Cent ans de solitude. Avec un résumé complet et une description des membres principaux de la famille Buendia, découvrez le tragique de cette famille vivant dans le petit village de Macondo. Les clés de lecture analysent ensuite les spécificités narratives et thématiques de cet incontournable de la littérature latino-américaine. Enfin, quelques questions vous proposent à la fin de cette analyse littéraire plusieurs pistes de réflexion.

Voir plus
Structure de cette analyse du livre
  • Introduction (1 pages)

    Gabriel García Márquez, écrivain et journaliste colombien
    Cent ans de solitude, une œuvre majeure dans le paysage latino-américain

  • Résumé de Cent ans de solitude (2 pages)

    L’histoire de la famille Buendia et du village dans Cent ans de solitude

  • Étude des personnages (2 pages)

    Une analyse de José Arcadio Buendia, Ursula Iguarán, Melquiades, Aureliano Buendia et les autres hommes de la famille Buendia

  • Clés de lecture (2 pages)

    Le réalisme magique ; Un temps cyclique ; Le thème de la solitude

  • Pistes de réflexion (1 pages)

    Quelques questions pour compléter votre analyse de Cent ans de solitude de Gabriel García Márquez

Que puis-je trouver dans cette analyse sur "Cent ans de solitude"

Cette analyse littéraire, proposée par Marie Bouhon, maitre en langues et littératures françaises et romanes, aborde de manière complète et originale l’œuvre emblématique de Gabriel García Márquez, à savoir Cent ans de solitude.

Le résumé revient sur les moments essentiels que connaissent toute la famille Buendia, depuis le premier couple fondateur, jusqu’au dernier fils qui s’éteindra sans descendance. Il s’intéresse également à l’histoire du village imaginaire de Macondo, établis par les premiers de cette famille maudite. L’étude des personnages explique la dénomination de tous les membres masculins de celle-ci, décrit plus en détail ceux qui marquent le plus chaque génération et évoque, enfin, le mystérieux gitan Melquiades. L’analyse se poursuit avec la définition du réalisme magique, ainsi que par l’explication des thématiques fortes du récit, à savoir : le temps cyclique et la solitude. À la fin de cette fiche de lecture, une dizaine de questions invite à poursuivre la réflexion sur cette œuvre qui reflète tout le génie de ce lauréat du prix Nobel de littérature en 1982.

A propos du livre "Cent ans de solitude"

Gabriel García Márquez est probablement l’auteur latino-américain le plus connu au monde. Son œuvre, riche de 19 écrits, offre une dimension internationale à la littérature colombienne et, plus largement, latine. Lauréat du prix Nobel en 1982, cet écrivain est devenu un classique du patrimoine mondial de littérature. 

Cent ans de solitude, publié en Colombie en 1967, raconte le fou récit d’une famille, celle des Buendia, né du fruit de l’inceste : José Arcadio Buendia et Ursula Iguarán sont cousins. Fondateurs du village Macondo, leur histoire s’étend sur six générations, jusqu’à la mort du dernier, qui est sans descendant.

Roman emblématique du réalisme magique, Cent ans de solitude centre ses thèmes autour de la solitude et de l’oubli. Traduit en plus de 30 langues différentes, il est l’un des romans les plus lus internationalement. Récompensé en 1969 par le prix français du meilleur livre étranger, cet ouvrage est, comme le fait si bien remarquer le poète Pablo Neruda, « le plus grand roman écrit en langue espagnole ».

Gabriel Garcia Marquez

Gabriel García Márquez est né dans le petit village d’Aracataca en Colombie le 6 mars 1927. Très vite il est confié à ses grands-parents. Son grand-père incarne la dure réalité de l’époque par ses différentes expériences ; sa grand-mère représente davantage le côté magique et surnaturel par les histoires qu’elle aime raconter. Fort influencé par ces deux personnalités, le jeune Gabriel trouve rapidement sa vocation d’écrivain et puisera régulièrement dans ses récits familiaux pour écrire ses futurs ouvrages, tels que Cent ans de solitude et L’Amour au temps du choléra.

Après ses études primaires et secondaires réalisées aux côtés de ses parents, il entre dans une faculté de droit sous l’instance de son père. Peu intéressé par celle-ci, il profite que son université soit fermée suite à l’assassinat du leader national du pays pour l’abandonner. Il part alors pour Carthagène où il est engagé en tant que chroniqueur pour le journal El Universal. Ainsi commence sa carrière dans l’écriture. Il nourrit son esprit de plusieurs auteurs et commence à rédiger quelques écrits, comme des contes, mais également son premier roman, Des feuilles dans la bourrasque (1955).

C’est finalement en 1967 que sort le livre qui le rendra célèbre, Cent ans de solitude. Sur sa lancée, il publie d’autres ouvrages tels que L’Automne du patriarche (1975) et Chronique d’une mort annoncée (1981), jusqu’à finalement obtenir le prix Nobel de littérature en 1982 pour l’ensemble de son œuvre. Gabriel García Márquez continue d’écrire jusqu’à sa mort le 17 avril 2014.

Informations techniques

ISBN papier : 9782806268280

ISBN numérique : 9782806268273

Ces analyses du livre "Cent ans de solitude" pourraient également vous intéresser
Ceux qui ont acheté cette analyse du livre "Cent ans de solitude" ont également acheté