Analyse du livre :  Emile ou De l’éducation

Analyse du livre

Emile ou De l’éducation

Auteur : Jean-Jacques Rousseau

Analyse de : Nathalie Roland

4.5/5 (4 avis)

Détails de l'abonnement

  • 9,99€ /mois
  • 10 téléchargements par mois
  • + de 1500 analyses
  • Résiliable à tout moment
Voir plus
Extrait de l'analyse du livre Emile ou De l’éducation
Structure de cette analyse du livre
  • Introduction au philosophe et à son célèbre essai (1 pages)

    Jean-Jacques Rousseau, Écrivain, philosophe et musicien genevois
    Émile ou De l’éducation, Un modèle d’éducation selon la philosophie des Lumières

  • Résumé en cinq parties d’Émile ou De l’éducation (3 pages)

    L’essai d’Émile ou De l’éducation résumé en plusieurs parties

  • Éclairages (2 pages)

    Le mouvement des Lumières ; La critique de l’Émile

  • Clés de lecture pour comprendre l’œuvre (4 pages)

    La pédagogie de Jean-Jacques Rousseau ; L’homme, la nature et la société chez Jean-Jacques Rousseau

  • Réflexion complémentaire (1 pages)

    Quelques questions ouvertes pour vous guider dans votre analyse d’Émile ou De l’éducation de Jean-Jacques Rousseau

Que puis-je trouver dans cette analyse sur "Emile ou De l’éducation"

Œuvre majeure et incontournable de la production philosophique de Jean-Jacques Rousseau, Émile ou De l’éducation propose dans ses pages une nouvelle conception de l’éducation. Avec sa fiche de cours, Nathalie Roland, maitre en histoire, tente d’apporter les outils nécessaires pour appréhender cet essai emblématique du siècle des Lumières.

Elle nous retrace tout d’abord l’évolution des préceptes éducatifs mis en avant dans chacune des cinq parties du livre au moyen d’un résumé complet et linéaire, avant de proposer une remise en contexte de sa parution. Les clés de lecture permettent ensuite de cerner l’essentiel de la philosophie de Rousseau en abordant sa vision de l’éducation – basée sur la nature et les besoins de l’enfant – ainsi que ses conceptions plus générales par rapport aux hommes, à la politique et à la religion. Le traitement du « mythe du bon sauvage » fait également l’objet d’un commentaire. En guise de conclusion, un éventail de questions ouvertes orientera le lecteur qui désire poursuivre son exploration d’Émile ou De l’éducation.

A propos du livre "Emile ou De l’éducation"

Émile ou De l’éducation est un traité d'éducation écrit par Jean-Jacques Rousseau. Publié en 1762, il est, encore aujourd’hui, l’un des ouvrages les plus lus et les plus populaires sur le sujet. Ainsi, au Japon, par exemple, l’autorité du développement de l’enfant impose à tous les instituteurs d’écoles maternelles la lecture d’Émile ou De l’éducation.

Le traité intitulé Émile ou De l’éducation est composé de cinq livres. Dans les quatre premiers, Jean-Jacques Rousseau décrit l’éducation idéale d’un jeune garçon fictif, Émile : il aborde, étape par étape, et chronologiquement, les questions éducatives qui émergent au fur et à mesure que l’enfant grandit. Enfin, dans le dernier livre, il traite de l’éducation qu’il faut, selon lui, réserver aux jeunes filles, en adoptant une position très sexiste sur le rôle des femmes dans la société.

Né en 1712 à Genève et mort en 1778 à Ermenonville, Jean-Jacques Rousseau est un écrivain, un philosophe et un musicien genevois francophone. Il est également un philosophe majeur des Lumières françaises et un grand collaborateur de la fameuse Encyclopédie, ou Dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers, dans laquelle il écrit principalement des articles sur la musique. Parmi ses oeuvres majeures, en plus d’Émile ou De l’éducation, on compte le Discours sur les sciences et les arts (1750), le Discours sur l'origine et les fondements de l'inégalité parmi les hommes (1755), Julie ou la Nouvelle Héloïse (1761), le Pygmalion (1771), Les Rêveries du promeneur solitaire (1778) et Les confessions (1782-1789).

Jean-Jacques Rousseau

Né à Genève, Rousseau (1712-1778) acquiert par ses lectures une solide culture classique. À Paris, il fait la connaissance de Voltaire et de Diderot, et collabore avec ce dernier pour L’Encyclopédie. Dans deux Discours retentissants, il défend des idées basées sur l’hypothèse d’un « état de nature » qui lui valent quelques démêlés avec les autres philosophes des Lumières. Il connait le succès avec son roman La Nouvelle Héloïse, et met en forme sa pensée politique et sociale dans Du Contrat social et Émile. La fin de sa vie est marquée par l’écriture des Confessions, son autobiographie. Il meurt isolé et incompris au terme d’une vie d’errance. La Convention fera porter ses restes au Panthéon et il connaitra une gloire posthume. Il est aujourd’hui considéré comme l’inventeur de la République et le précurseur du Romantisme.

Informations techniques

ISBN numérique : 9782806241290

Ces analyses du livre "Emile ou De l’éducation" pourraient également vous intéresser
Ceux qui ont acheté cette analyse du livre "Emile ou De l’éducation" ont également acheté