Un roman français : Résumé du livre

4.5

5 avis

Frédéric Beigbeder Un roman français Résumé
Validé par notre comité éditorial Rédigé par Natacha Cerf (rédacteur).

Description du résumé sur Un roman français

Ce document propose un résumé clair et détaillé du livre Un roman français écrit par Frédéric Beigbeder. A télécharger rapidement !

Un roman français est un roman autobiographique. Frédéric Beigbeder y relate sa nuit passée en garde à vue suite à une consommation de drogue sur la voie publique. L’auteur se déclare partiellement amnésique : il ne se souvient pas de son enfance. Derrière les barreaux, il tente de reconstituer sa jeunesse et revient sur le divorce de ses parents, les rivalités avec son frère Charles, ses complexes et sa timidité maladive.

L’émotion, la sincérité et la pudeur sont les éléments relativement nouveaux qui se joignent à l’habituel humour caustique de l’auteur pour parfaire son style particulier.

Pour en savoir plus sur le livre Un roman français, n'hésitez pas à également consulter :

Extrait du résumé du livre "Un roman français"

Ce document propose un résumé clair et détaillé d’Un roman français de Beigbeder dont voici un extrait :

« Prologue - chapitre I

Alors que son frère est nommé chevalier de la Légion d’honneur par le Président de la République pour contribution au dynamisme de l’économie française, Frédéric Beigbeder est mis en garde à vue pour consommation de cocaïne sur le capot d’une Chrysler noire. Il subit le rituel d’une arrestation avilissante.

Chapitres II – III

Beigbeder a oublié son enfance, de zéro à quinze ans ; il n’a plus le moindre souvenir.

Chapitres IV – VII

Son ami Le poète et lui écrasent la poudre blanche sur le capot de la berline. La police arrive sur les lieux. Le Poète et Beigbeder entrent en cellule. (« Une cellule de garde à vue est le lieu de France qui concentre le maximum de douleur dans le minimum de mètres carrés »).

Chapitres VIII – IX

Enfant, Beigbeder était complexé par son menton en galoche, ses oreilles décollées et sa maigreur. « La vie est une vallée de larmes » (p.44), dit-il. Son frère était plus beau et menait déjà la même existence enfant qu’adulte, une irréprochable vie de vainqueur où tous et tout vous sourit. Il l’admirait. »

Découvrez la suite en achetant le document.