Réparer les vivants

Résumé du livre

Réparer les vivants

Auteur : Maylis de Kerangal

Analyse de : Ludivine Auneau

4.5/5 (2 avis)

Détails de l'abonnement

  • 9,99€ /mois
  • 10 téléchargements par mois
  • + de 1500 analyses
  • Résiliable à tout moment
Voir plus
Que puis-je trouver dans ce résumé sur "Réparer les vivants"

Ce document propose un résumé clair et détaillé du roman Réparer les vivants de Maylis de Kerangal, dont voici un extrait :

« Passionnés par le surf, Simon et ses amis, Chris et John, s’y consacrent tous leurs weekends. En se levant ce dimanche-là, l’adolescent de 19 ans est loin d’imaginer qu’il est sur le point de vivre ses dernières vagues, ses derniers baisers avec la belle Juliette, ses dernières heures, et que son cœur s’en ira bientôt battre dans la poitrine de Claire Méjan, une jeune femme atteinte d’une myocardite. En rentrant de la plage, Chris s’endort au volant et perd le contrôle de son véhicule : Simon, qui est assis au milieu, la place sans ceinture de sécurité, est projeté contre le parebrise. »

A propos du livre "Réparer les vivants"

Notamment récompensé par le Grand Prix RTL-Lire, le prix littéraire Charles-Brisset et le prix Paris Diderot-Esprits Libres, le roman Réparer les vivants suit pendant 24 heures le périple d’un cœur dans le cadre d’une transplantation cardiaque. Hormis le jeune Simon, en état de mort cérébrale à la suite d’un accident de voiture, toutes les voix sont entendues : celle des proches, des médecins, des infirmiers, des chirurgiens, mais aussi celle du receveur. Le don d’organe bouscule l’existence de chacun : entre panique, douleur, réflexions et espoirs, la vie s’éteint pour les uns et se poursuit pour les autres.

Maylis de Kerangal

Maylis de Kerangal est née à Toulon (France) le 16 juin 1967. Elle passe son enfance en Haute-Normandie, au Havre. Après avoir étudié à Paris l’histoire, la philosophie et l’ethnologie, elle commence à travailler pour Gallimard jeunesse en 1991. En 1998, elle décide de reprendre des études en sciences sociales. C’est en 2000 qu’elle publie son premier roman aux éditions Verticales, intitulé Je marche sous un ciel de traîne. Rencontrant un certain succès, la nouvelle écrivaine poursuit son aventure en publiant La Vie voyageuse (2003), Ni fleurs, ni couronnes (2006) et Dans les rapides (2007).

Parallèlement à cette profession littéraire, elle crée les éditions du Baron Perché, maison spécialisée en littérature de jeunesse, et pour laquelle elle travaille jusqu’en 2008. Cette même année, elle remporte le prix Médicis et Femina pour son roman Corniche Kennedy (2008). Les prix littéraires sur succèdent par la suite, puisqu’elle est à nouveau lauréate de plusieurs d’entre eux en 2010 avec son roman Naissance d’un pont, en 2012 pour Tangente vers l’est, et enfin en 2014 pour son œuvre Réparer les vivants. L’auteure s’est également essayée à la littérature pour jeunesse en publiant un album pour enfant en 2011 avec l’illustratrice Alexandra Pichard.

Informations techniques

ISBN numérique : 9782806268198RES

Ces analyses du livre "Réparer les vivants" pourraient également vous intéresser
Ceux qui ont acheté ce résumé du livre "Réparer les vivants" ont également acheté