La vie est facile, ne t'inquiète pas : Analyse du livre

4

10 avis

Agnès Martin-Lugand La vie est facile, ne t'inquiète pas Analyse du livre Visualiser un extrait
Validé par notre comité éditorial Rédigé par Ludivine Auneau (rédacteur).

Description de l'analyse (fiche de lecture) sur La vie est facile, ne t'inquiète pas

Cette analyse littéraire représente l’outil idéal au format PDF pour étudier le roman d’Agnès Martin-Lugand, La vie est facile, ne t’inquiète pas. S’inscrivant comme la suite directe des Gens heureux lisent et boivent du café, ce livre propose un résumé complet qui spécifie les éléments essentiels du précédent volet, et approfondis les faits de celui-ci. La description des personnages dépeint un éventail des personnalités complexes qui prennent vie entre les pages. Trois clés d’analyse avancent des pistes de réflexion pour aborder l’ouvrage sous un nouvel angle, et une dizaine de questions vous invite à poursuivre votre étude de ce livre qui traite de sujets très humains tels que l’amour et le deuil.

Structure de cette analyse de livre :

  1. Introduction
    (2 pages)
    Agnès Martin-Lugand, romancière française
    La vie est facile, ne t’inquiète pas, Diane ou le retour à la vie
  2. Résumé de La vie est facile, ne t’inquiète pas
    (5 pages)
    L’histoire de La vie est facile, ne t’inquiète pas résumée en trois grandes parties
  3. Étude des personnages
    (5 pages)
    Une analyse de Diane, Edward, Declan, Félix, Olivier, Abby, Jack, Judith
  4. Clés de lecture
    (6 pages)
    Un roman sentimental ; Deuil et reconstruction de soi ; Un besoin d’appartenance
  5. Pistes de réflexion
    (1 page)
    Une dizaine de questions pour compléter votre analyse de La vie est facile, ne t’inquiète pas d’Agnès Martin-Lugand

Que puis-je trouver dans cette analyse (fiche de lecture) sur "La vie est facile, ne t'inquiète pas"

Cette fiche de lecture proposée par Ludivine Auneau, licenciée en lettres classiques, en collaboration avec lePetitLittéraire.fr synthétise de manière complète le roman sentimental d’Agnès Martin-Lugand, La vie est facile, ne t’inquiète pas.
Dans cette œuvre, qui est la suite immédiate du précédent livre de l’auteure, Les gens heureux lisent et boivent du café, on retrouve Diane qui a perdu son mari et sa fille dans un accident de la route. Si elle va mieux, elle n’a pas encore complètement terminé son deuil, surtout vis-à-vis de sa fille. Le résumé revient sur le drame tragique qu’a connu la narratrice et sur son chemin vers la reconstruction et sa capacité à aimer à nouveau. Une multitude de personnages sont près d’elle pour la soutenir, chacun à leur manière, dans cette quête essentielle de la vie. Cette analyse littéraire étudie les spécificités du genre du live, mais aussi les thèmes principaux : celui du deuil et de la reconstruction de soi, mais aussi celui du besoin d’appartenance. Enfin, dix questions en fin de document vous invitent à poursuivre votre réflexion grâce à de nouvelles perspectives d’analyse.