Quatrevingt-Treize : Résumé du livre

4

6 avis

Victor Hugo Quatrevingt-Treize Résumé
Validé par notre comité éditorial Rédigé par David Noiret (rédacteur).

Description du résumé sur Quatrevingt-Treize

Ce document propose un résumé clair et détaillé du livre Quatrevingt-Treize écrit par Victor Hugo. A télécharger rapidement !

Comme l’indique le titre, Quatrevingt-Treize a pour cadre historique un épisode particulièrement sanglant de la Révolution française : la Terreur (1793). La Révolution française constitue un véritable tournant dans l’histoire. La plupart des écrivains du XIXe seront sensibles à cet événement fascinant et qui peut être considéré comme une des causes du « mal du siècle » (ou « spleen »), ce sentiment de malaise existentiel propre aux écrivains romantiques.

Cette œuvre permet à Hugo de faire revivre un évènement important de l’Histoire, qu’il n’a pas connu. Paru en 1874, il s’agit de son dernier roman. Le père de Victor Hugo a lui-même participé à la guerre de Vendée, racontée dans la troisième partie du roman. La fiction romanesque est donc habilement mêlée à la vérité historique.

Pour en savoir plus sur le livre Quatrevingt-Treize, n'hésitez pas à également consulter :

Extrait du résumé du livre "Quatrevingt-Treize"

Ce document propose un résumé clair et détaillé de Quatrevingt-Treize de Victor Hugo dont voici un extrait :

« Livre 1er : Le bois de Saudraie

Dirigé par le sergent Radoub, le bataillon du Bonnet Rouge, affaibli par les guerres de Bretagne en ce mois de mai 1793, recueille, au nom de la République, des paysans malheureux : une jeune veuve nommée Michelle Fléchard et ses trois enfants en bas âge

Livre 2e : La corvette Claymore

Le 1er juin, à Jersey, la corvette anglaise (un navire léger à trois mâts) appareille pour la France. À bord, se trouve un mystérieux passager surnommé par certains le « paysan » et par d’autres le « général ». Il représente un élément capital pour les royalistes (les blancs). Suite à la découverte de ce passager, la corvette est prise entre huit navires républicains. Une chaloupe parvient à raccompagner le vieillard jusqu’en France. »

Découvrez la suite en achetant le document.