L'Ingénu : Résumé du livre

4

2 avis

François Voltaire L'Ingénu Résumé
Validé par notre comité éditorial Rédigé par David Noiret (rédacteur).

Description du résumé sur L'Ingénu

Ce document propose un résumé clair et détaillé du livre L'Ingénu écrit par François Voltaire. A télécharger rapidement !

L’Ingénu, histoire véritable tirée des manuscrits du Père Quesnel est publié en 1767. Il s’agit d’un court conte philosophique, le genre de prédilection de Voltaire, qui y brille par son esprit toujours vif et percutant. Voltaire y déploie toute son ironie et son habileté à évoquer les puissants du Grand Siècle et leurs travers en quelques traits saillants.

L’histoire se passe à la fin du XVIIe siècle. Le Roi-Soleil vient de révoquer l’édit de Nantes (1685) qui tolérait la religion protestante et impose au royaume de France un climat d’austérité et de dévotion. Le vieux Voltaire attaque dans cette satire les religions proche du pouvoir, alors que les Jésuites viennent d’être bannis de France (1763-64). Il poursuit dans cet écrit son combat contre l’intolérance et le fanatisme des religions.

Pour en savoir plus sur le livre L'Ingénu, n'hésitez pas à également consulter :

Extrait du résumé du livre "L'Ingénu"

Ce document propose un résumé clair et détaillé de L’Ingénu de Voltaire dont voici un extrait :

«   Chapitre 1

Un bateau anglais dépose en Basse-Bretagne un étrange individu huron (une tribu d’indiens d’Amérique) appelé l’Ingénu. Il rencontre l’abbé de Kerkabon et sa sœur qui le convient à souper. Il est le centre d’intérêt de la conversation et impressionne par sa simplicité et sa spontanéité. 

Chapitre II

Le Huron donne à ses hôtes en remerciement un talisman porte bonheur. Ils reconnaissent sur ce talisman les photos de leur frère et de leur belle-sœur et en déduisent que le Huron est leur neveu. La petite troupe s’affaire autour de lui et prépare son baptême.

Chapitre III

Le Huron est instruit des savoirs nécessaires à sa conversion : il apprend les Écritures et veut se faire circoncire conformément à ce qu’il a lu. On le confesse, contrairement à ce qu’il a lu. Au moment de le baptiser, on ne trouve plus l’Ingénu. Mlle de Kerkabon et Mlle de Saint-Yves l’aperçoivent au milieu d’une rivière. »

Découvrez la suite dans le document.