Le Bourricot suivi de Pour l’annonce : Résumé du livre

4

3 avis

Pierre Gripari Le Bourricot suivi de Pour l’annonce Résumé
Validé par notre comité éditorial Rédigé par Dominique Coutant (rédacteur).

Description du résumé sur Le Bourricot suivi de Pour l’annonce

Ce document propose un résumé clair et détaillé du livre Le Bourricot suivi de Pour l’annonce écrit par Pierre Gripari. A télécharger rapidement !

Les deux courtes comédies Le bourricot et Pour l'annonce font partie du recueil Huit farces pour collégiens, paru en 1989. Dans la première, un paysan cynique et à court d'argent tente de vendre sa femme sur un marché en la faisant passer pour un bourricot, en vantant les qualités exceptionnelles de ce curieux animal. Dans la seconde, le conteur Charles Perrault passe une petite annonce pour recruter le loup, la grand-mère et la petite fille qui constitueront les personnages du conte qu'il s'apprête à écrire, Le Petit Chaperon rouge.

Pour en savoir plus sur le livre Le Bourricot suivi de Pour l’annonce, n'hésitez pas à également consulter :

Extrait du résumé du livre "Le Bourricot suivi de Pour l’annonce"

Ce document propose un résumé clair et détaillé de Le Bourricot suivi de Pour l’annonce de Pierre Gripari dont voici un extrait :

« Lui est un paysan petit et agressif. Elle est une paysanne assez grande et placide.

Elle et Lui se disputent vivement car Lui a décidé de la vendre sur le marché aux bestiaux, ce qu'elle refuse catégoriquement. Il avance les arguments suivants : il est son mari, donc elle doit lui obéir ; il est l'homme, donc c'est lui qui décide. Elle lui rétorque qu'elle l'aime. « Raison de plus. Si tu m'aimes, tu dois être contente de me rapporter de l'argent » (p. 13), lui répond-il. Il la menace alors d'un bâton et elle cède. Il poursuit en expliquant qu'ils sont pauvres, qu'ils n'ont plus rien à manger et qu'il est donc obligé de la vendre, mais comme bourricot (petit âne), parce que « comme femme, t'es trop moche » (p. 14), ajoute-t-il. Elle lui fait remarquer qu'elle ne ressemble pas à un bourricot, mais il prétend qu'il sait comment faire.

Lui commence alors à vanter à la cantonade les mérites de l'animal qu'il vend : celui-ci est solide et sensible aux coups de bâton en cas de besoin. Un paysan s'approche, très étonné quand il découvre qu'Elle est le bourricot en question. Il semble convaincu quand la femme confirme qu'elle est bien un âne. »

Découvrez la suite dans le document.