Engagez-vous ! : Résumé du livre

5

6 avis

Stéphane Hessel Engagez-vous ! Résumé
Validé par notre comité éditorial Rédigé par Natacha Cerf (rédacteur).

Description du résumé sur Engagez-vous !

Ce document propose un résumé clair et détaillé du livre Engagez-vous ! écrit par Stéphane Hessel. A télécharger rapidement !

Engagez-vous ! est la prolongation et le développement du manifeste Indignez-vous !  L’œuvre, sous la forme d’un entretien intergénérationnel entre Gilles Vanderpooten, 25 ans, et Stéphane Hessel, 93 ans, met en lumière la personnalité du résistant et la profondeur de ses engagements.

Parce qu’il ne suffit pas de s’indigner, Hessel nous livre des pistes pour agir et s’engager dans les combats de notre époque, entre autres les droits de l’homme, les inégalités sociales et l’environnement. La préservation de la planète est un des enjeux majeurs du XXe siècle : l’auteur préconise la création d’une Organisation Mondiale de l'Environnement. Stéphane Hessel met en garde contre les dangers qui menacent les droits de l’homme et son environnement tout en invitant à ne pas tomber dans la désespérance.

Pour en savoir plus sur le livre Engagez-vous !, n'hésitez pas à également consulter :

Extrait du résumé du livre "Engagez-vous !"

Ce document propose un résumé clair et détaillé d'Engagez-vous ! de Stéphane Hessel, dont voici un extrait :« Stéphane Hessel appelle la jeunesse à résister. Une minorité de jeunes actifs pour qui l’engagement importe suffirait pour créer une France résistante dont le but serait de faire respecter les valeurs de la démocratie et de la République.Le Conseil National de la Résistance, à sa création, refusait le diktat du profit et de l’argent, la coexistence d’une extrême pauvreté et d’une richesse écrasante, les féodalités économiques, la dépendance de la presse vis-à-vis des puissances, la mise à mal de la sécurité sociale. Or ce sont autant de luttes qui restent d’actualité. Le scandale majeur réside dans les inégalités sociales, dans l’aggravation de l’écart entre pays riches et pays pauvres. Résister à ce type d’injustice est plus difficile que de résister face au nazisme. Il ne s’agit plus ici de faire sauter un train, mais de réfléchir, de participer à l’élection des bons gouvernants et d’apporter son concours intellectuel. Ce sont des actions à très long terme. Et après ces réflexions vient la mise en pratique. Mais, bien que la jeunesse ait été présente à l’occasion par exemple de manifestations contre la réforme des retraites, la jeune génération est moins encline à l’action qu’hier. »Découvrez la suite dans le document.