Je tape la manche. Une vie dans la rue : Analyse du livre

4/5 6 évaluations

Auteur : Jean-Marie Roughol, Jean-Louis Debré

Analyse de : Lucile Lhoste

Grâce à cette analyse de Je tape la manche. Une vie dans la rue, que nous devons à notre experte Lucile Lhoste, maitre en langues et littératures françaises et romanes, les lecteurs étudieront sans difficultés l’ouvrage de Jean-Marie Roughol et Jean-Louis Debré. Le témoignage du premier sur sa vie de sans domicile fixe est expliqué et résumé par notre spécialiste, qui dresse au préalable un bref portrait des auteurs et du texte. Le parcours de Jean-Marie Roughol est résumé dans les moindres détails : son enfance difficile, ses « débuts » dans la rue, le lien social qu’il a tout de même pu construire avec ses compagnons d’infortune ainsi que les célébrités qu’il a rencontrées. Les thèmes de la mendicité en France et de la littérature de la rue font l’objet d’une analyse plus poussée dans un chapitre consacré aux éclairages et des clés de lecture sont apportées au lecteur pour analyser le texte. Il pourra y considérer la forme spéciale de ce livre, une sorte d’autobiographie élaborée, mais aussi le regard aiguisé que porte le vagabond sur la société. La remise en lumière de la problématique des SDF est également envisagée. Enfin, quelques pistes de réflexion proposent au lecteur de poursuivre son analyse de cet ouvrage plus en profondeur.

Structure de cette analyse du livre
  • Introduction (2 pages)

    Jean-Marie Roughol, SDF français
    Jean-Louis Debré, Homme politique et écrivain français
    Je tape la manche. Une vie dans la rue, Le témoignage d’un sans domicile fixe

  • Résumé de Je tape la manche. Une vie dans la rue (2 pages)

    Le contenu de Je tape la manche. Une vie dans la rue résumé en plusieurs parties

  • Éclairages (2 pages)

    Une analyse de la mendicité en France et des livres de la rue

  • Clés de lecture (2 pages)

    Une autobiographie élaborée ; Un regard aiguisé sur la société ; Une (re)mise en lumière de la problématique des SDF

  • Pistes de réflexion (2 pages)

    Quelques questions pour compléter votre analyse de Je tape la manche. Une vie dans la rue de Jean-Marie Roughol et Jean-Louis Debré

Questions fréquentes
Qu'est-ce qu'une analyse littéraire ?

Nos analyses d’œuvres littéraires, rédigées par des professeurs de lettres et des spécialistes de littérature, ont été conçues pour vous permettre de :
- comprendre tous les ressorts de l’intrigue et la psychologie des personnages.
- répondre aux besoins des élèves qui préparent les épreuves du bac de français
- approfondir la lecture pour les plus passionnés!

Vous trouverez parmi notre offre des analyses de grands classiques, comme Les Misérables, Candide, L’Étranger, Le Père Goriot ou encore Bel-Ami, mais aussi d’œuvres contemporaines qui ont fait la une de l’actualité, telles que Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur, Le Siècle, 2084 ou encore La Vérité sur l’affaire Harry Quebert.

Pour accéder à toutes nos analyses, souscrivez maintenant à notre abonnement

Que puis-je trouver dans les analyses du PetitLittéraire.fr ?

Nos analyses ont été pensées pour répondre le plus efficacement possible aux besoins de nos lecteurs. Ainsi, chacune des analyses littéraires (fiches de lecture) que nous proposons est structurée de la manière suivante :
- une courte introduction présentant l’auteur et l’œuvre analysée
- un résumé synthétique de l’œuvre
- une analyse des personnages principaux
- des clés de lecture pour mieux comprendre l’œuvre
- une dizaine de pistes de réflexion pour aller plus loin par soi-même

Y a-t-il une différence entre une analyse littéraire et une fiche de lecture ?

Non. Nos analyses se présentent comme des fiches de lecture détaillées de plusieurs pages. Elles vous permettront donc de découvrir l’essentiel de ce qu’il faut connaitre sur le livre choisi. Après avoir parcouru le résumé de l’œuvre, nous vous proposons d’analyser la psychologie des personnages principaux et ses thématiques clés. Grâce à ces documents, vous disposerez d’une synthèse claire et détaillée de l’œuvre dont vous souhaitez approfondir la lecture.

Quelle différence y-a-t-il entre les documents proposés par lePetitLittéraire.fr et les analyses littéraires disponibles au format papier dans les librairies ?

Les dossiers pédagogiques disponibles au format papier sont bien souvent volumineux et complexes, ce qui les rend difficilement abordables. Les analyses proposées par lePetitLittéraire.fr sont quant à elles synthétiques : les fiches de lecture comptent une dizaine de pages. Elles permettent ainsi aux enseignants et aux élèves de gagner du temps en les menant directement à l’essentiel. De plus, le langage utilisé est clair et accessible à tous. Au besoin, les notions plus compliquées sont définies et expliquées.
Enfin, alors que les ouvrages de référence traditionnels couvrent un nombre limité d’œuvres, la collection le PetitLittéraire.fr s’intéresse aussi bien aux classiques de la littérature qu’aux auteurs contemporains.

Que trouve-t-on dans une analyse littéraire (fiche de lecture) du PetitLitteraire.fr ?

Une analyse de livre du PetitLitteraire.fr comprend les éléments suivants :

une présentation succincte de l’auteur et du livre étudié ;
un résumé complet et détaillé du livre, chapitre par chapitre s’il s’agit d’un roman, acte par acte, voire scène par scène si c’est une pièce de théâtre. Dans certains cas, le résumé est suivi d’un schéma narratif ;
une étude des personnages principaux dans laquelle sont analysés leur profil physique, psychologique et social, leurs motivations et objectifs, leurs relations avec les autres personnages, etc. Parfois, un schéma actanciel vient compléter l’analyse ;
des clés de lecture qui étudient en profondeur les éléments particulièrement pertinents ou intéressants dans l’œuvre étudiée. Selon le livre, il peut s’agir d’éléments littéraires (style, procédés d’écriture, narration, temporalité, etc.), thématiques (l’absurde dans L’Étranger de Camus par exemple), d’éléments liés à la publication ou à la réception de l’œuvre (pensons notamment au Cid de Corneille), etc. Ces clés de lecture, en identifiant et en analysant les enjeux essentiels du texte, fournissent au lecteur les outils nécessaires à la compréhension de l’œuvre. Dans les analyses de livres (fiches de lecture) adaptées au programme du Collège, les clés de lecture sont remplacées par des schémas narratif et actanciel, et par une explication du genre de l’œuvre ;
enfin, une dernière partie fournit une bibliographie et, dans le cas où l’œuvre a fait l’objet d’une adaptation cinématographique, la référence de l’adaptation, parfois assortie d’une brève analyse.

Que puis-je trouver dans cette analyse sur "Je tape la manche. Une vie dans la rue"

Grâce à cette analyse de Je tape la manche. Une vie dans la rue, que nous devons à notre experte Lucile Lhoste, maitre en langues et littératures françaises et romanes, les lecteurs étudieront sans difficultés l’ouvrage de Jean-Marie Roughol et Jean-Louis Debré. Le témoignage du premier sur sa vie de sans domicile fixe est expliqué et résumé par notre spécialiste, qui dresse au préalable un bref portrait des auteurs et du texte. Le parcours de Jean-Marie Roughol est résumé dans les moindres détails : son enfance difficile, ses « débuts » dans la rue, le lien social qu’il a tout de même pu construire avec ses compagnons d’infortune ainsi que les célébrités qu’il a rencontrées. Les thèmes de la mendicité en France et de la littérature de la rue font l’objet d’une analyse plus poussée dans un chapitre consacré aux éclairages et des clés de lecture sont apportées au lecteur pour analyser le texte. Il pourra y considérer la forme spéciale de ce livre, une sorte d’autobiographie élaborée, mais aussi le regard aiguisé que porte le vagabond sur la société. La remise en lumière de la problématique des SDF est également envisagée. Enfin, quelques pistes de réflexion proposent au lecteur de poursuivre son analyse de cet ouvrage plus en profondeur.

A propos du livre "Je tape la manche. Une vie dans la rue"

Jean-Marie Roughol est un SDF parisien qui vit dans la rue depuis plus de 20 ans. Pour vivre, il fait la manche dans le quartier des Champs-Élysées et, un jour de 2013, il propose à un client de la grande surface devant laquelle il se trouve de surveiller son vélo. Ce dernier, qui n’est autre que l’homme politique Jean-Louis Debré, à l’époque président du Conseil constitutionnel, accepte. Une relation d’amitié se noue alors entre les deux hommes et Jean-Louis Debré soumet au sans-abri l’idée d’écrire un livre dans lequel il parlerait de sa vie de mendiant. Après une brève hésitation, Jean-Marie Roughol décide de se lancer dans l’aventure.

Je tape la manche. Une vie dans la rue parait en 2015. Si Jean-Marie Roughol y livre son témoignage de la mendicité et apporte le fond du texte, c’est Jean-Louis Debré qui se charge de la rédaction et de la forme. Dans ce livre, le SDF évoque son enfance pendant laquelle il passe du domicile familial avec un père alcoolique aux familles d’accueil qui ne prennent pas toujours soin de lui. Il effectue son service militaire et ensuite, il est logé et nourri quelques temps par un ami. Mais il se retrouve très vite à la rue et est obligé de faire la manche pour survivre.

Jean-Marie Roughol

Jean-Marie Roughol est né le 11 avril 1968 à Paris, dans le XXe arrondissement. Sa mère l’abandonne alors qu’il est encore enfant et le petit Jean-Marie reste seul avec son père. Ce dernier, accaparé par son travail de déménageur, ne peut s’occuper de son fils et décide de le placer en famille d’accueil. Jean-Marie Roughol suit une formation dans le domaine de la construction grâce à l’association des Apprentis d’Auteuil et effectue ensuite son service militaire. De retour à Paris, il se trouve dans une situation précaire : il n’a pas un sou en poche et n’a plus de famille. Malgré la main tendue par certains amis, Jean-Marie commence alors sa vie dans la rue, contraint de faire la manche pour survivre.

Un jour, il entame la conversation avec un passant, qui n’est autre que Jean-Louis Debré, et de fil en aiguille une amitié se crée entre les deux hommes. C’est alors que l’homme politique propose au SDF de l’aider à écrire son histoire. Si Jean-Marie se montre d’abord assez réticent, il accepte ensuite. Son témoignage, Je tape la manche. Une vie dans la rue, bénéficie d’un très grand succès, qui apporte une certaine visibilité au SDF et ses lecteurs lui viennent en aide pour faire des démarches administratives pour obtenir le chômage et un logement social.

Jean-Louis Debré

Né le 30 septembre 1974 à Toulouse, Jean-Louis Debré est élevé dans une famille d’intellectuels. Il étudie dans une école privée de Paris, le Cours Hattemer, et poursuit sa formation, notamment à l’Institut des études politiques de Paris, avec une licence en droit et en sciences politiques et un doctorat en droit public. Il se lance rapidement dans une carrière en politique et a occupé de nombreuses fonctions. Il travaille d’abord comme conseiller au cabinet du ministre de l’Intérieur Jacques Chirac, puis comme juge d’instruction. Il devient ensuite et entre autres conseiller municipal d’Évreux, ministre de l’Intérieur de 1995 à 1997, président du Conseil constitutionnel de 2007 à 2016 et président du Conseil supérieur des archives depuis 2016.

Jean-Louis Debré a écrit de nombreux essais sur la politique, tels Les oubliés de la République en 2008, Ces femmes qui ont réveillé la France en 2014 ou Le monde selon Chirac en 2015. C’est à son initiative que le vagabond Jean-Marie Roughol se lance dans un témoignage de sa vie dans la rue.

Informations techniques

ISBN papier : 9782806278883

ISBN numérique : 9782806278876

Ces analyses du livre "Je tape la manche. Une vie dans la rue" pourraient également vous intéresser
Ceux qui ont téléchargé cette analyse du livre "Je tape la manche. Une vie dans la rue" ont également téléchargé