Les Prépondérants

Les Prépondérants : Résumé du livre

5/5 (2 avis)
Description du résumé sur Les Prépondérants (Hédi Kaddour)

Ce document propose un résumé clair et détaillé des Prépondérants de Hédi Kaddour, dont voici un extrait :

« L’histoire des Prépondérants s’étale sur plusieurs années, entre le début des années vingt et le mois de juin 1924, avec pour point central la ville imaginaire de Nahbès, située au Maghreb sous protectorat français. Elle se compose d’une série de personnages venus d’horizons divers, des notables aux indépendantistes indigènes en passant par les colons, plus ou moins en contact avec la société au sein de laquelle ils vivent, et un groupe d’artistes américains. Le livre se compose de 49 chapitres, distribués dans trois parties : la vie à Nahbès vers 1920, le voyage de certains personnages en Europe en 1922‑1923, et à nouveau la vie à Nahbès en juin 1924. »

Voir plus
Que puis-je trouver dans ce résumé sur "Les Prépondérants"

Ce document propose un résumé clair et détaillé des Prépondérants de Hédi Kaddour, dont voici un extrait :

« L’histoire des Prépondérants s’étale sur plusieurs années, entre le début des années vingt et le mois de juin 1924, avec pour point central la ville imaginaire de Nahbès, située au Maghreb sous protectorat français. Elle se compose d’une série de personnages venus d’horizons divers, des notables aux indépendantistes indigènes en passant par les colons, plus ou moins en contact avec la société au sein de laquelle ils vivent, et un groupe d’artistes américains. Le livre se compose de 49 chapitres, distribués dans trois parties : la vie à Nahbès vers 1920, le voyage de certains personnages en Europe en 1922‑1923, et à nouveau la vie à Nahbès en juin 1924. »

A propos du livre "Les Prépondérants"

Publié en 2015, Les Prépondérants est une fresque qui multiplie les tableaux de moeurs et qui prend pour cadre principal une petite ville d’Afrique du Nord sous protectorat français, à l’aube des années vingt. L’arrivée d’une équipe de cinéma américaine donne un nouvel élan à la vie de la ville dans laquelle cohabitent autochtones et colons français.

La modernité venue d’outre-Atlantique prend des dimensions différentes en fonction de ceux qui la perçoivent – les notables autochtones, la jeunesse nationaliste ou encore les Prépondérants, ces colons si fiers de leur supposée supériorité culturelle –, tous emportés par la marche de l’histoire bousculée de l’entre-deux-guerres.

Les Prépondérants a été salué par la critique et récompensé en 2015 par le prix Jean-Freustié (qui prime chaque année un écrivain de langue française pour une oeuvre en prose), ainsi que par le Grand Prix du roman de l’Académie française, ex æquo avec Boualem Sansal et son ouvrage 2084. La fin du monde

Hédi Kaddour

Hédi Kaddour est né le 1er juillet 1945 à Tunis d’un père tunisien et d’une mère française pied noir. Lorsqu’il est âgé de 12 ans, la famille s’installe en France. C’est là qu’il suit des études de lettres modernes et devient agrégé dans ce domaine ainsi que traducteur dans diverses langues (l’anglais, l’allemand et l’arabe). Il mène une carrière d’enseignant de la littérature française et de la dramaturge à l’École normale supérieure de Lyon et donne également des cours sur l’écriture journalistique dans les formations aux métiers de la presse. Hédi Kaddour travaille aussi comme professeur de littérature à la New York University in France, implantée à Paris.

Il rédige des critiques littéraires pour divers périodiques, tels que Le Monde, Libération et Le Magazine littéraire. Il porte aussi la casquette de rédacteur en chef adjoint de la revue Po&sie.
C’est d’ailleurs grâce à l’art poétique qu’il entre en littérature, publiant de nombreux recueils de poèmes, sept en tout. Le premier, Le Chardon mauve, parait aux éditions Le Temps des cerises en 1987 et les suivants aux éditions Gallimard à partir de 1989. Il commence à rédiger son premier texte en prose, Waltenberg, en 1997. Ce titre parait en 2005 et se voit décerner le prix Goncourt du premier roman. Dans la foulée, ce récit d’aventures et d’espionnage est élu « meilleur roman français de l’année 2005 » par le magazine Lire et reçoit de nombreux éloges de la part des critiques.

Le deuxième roman de Kaddour, Savoir-vivre, est publié en 2010. Cinq ans plus tard, l’écrivain fait paraitre Les Prépondérants, qui reçoit le prix Jean-Freustié et le Grand Prix du roman de l’Académie française, qu’il partage avec Boualem Sansal et son ouvrage 2084. La fin du monde. Ce roman prend place au Maghreb, dans une ville qui rappelle les origines de l’écrivain et s’inscrit dans un univers marqué par l’époque coloniale et le cosmopolitisme.

Certains de ses textes poétiques ont été mis en musique par le compositeur Karol Beffa (né en 1973 à Paris) pour le piano en 1999 et ensuite pour violon et piano en 2008.

Informations techniques

ISBN numérique : 9782806278029RES

Ces analyses du livre "Les Prépondérants" pourraient également vous intéresser
Ceux qui ont acheté ce résumé du livre "Les Prépondérants" ont également acheté