Le roi se meurt : Le dénouement - Commentaire du livre

4

4 avis

Eugène Ionesco Le roi se meurt Commentaire Visualiser un extrait
Validé par notre comité éditorial Rédigé par Marine Everard (rédacteur).

Description du commentaire sur Le roi se meurt

Ce commentaire littéraire propose une analyse approfondie du dénouement du Roi se meurt de Ionesco, avec une mise en contexte et le commentaire en lui-même, structuré en différentes parties. Des clés pour mieux comprendre quelques-uns des enjeux essentiels de cette pièce marginale.

La scène étudiée correspond au dénouement de la pièce. Le Roi, qui se mourait, meurt pour de bon. Tous les personnages ont disparu ; seuls demeurent sur scène le Roi et Marguerite, sa première femme, qui l'incite à renoncer à la vie pour mieux accepter la mort. Le dénouement consiste en l'anéantissement de l'univers théâtral et au-delà, sous l'orchestration de Marguerite, figure lucide et clairvoyante. Ce texte est une représentation de la mort qui interroge la condition humaine.

Après quelques éclairages sur le théâtre de l’absurde et la situation de l’extrait étudié, le commentaire composé s’intéresse tout d’abord au thème de l’anéantissement, qui touche à la fois le roi, en train de mourir, et le décor de la pièce. On se penche ensuite sur le personnage de la Reine Marguerite : celle-ci incarne non seulement des valeurs comme la lucidité ou la sagesse mais aussi la toute-puissance de la Mort, voire Dieu lui-même. Enfin, la réflexion de l’auteur sur la condition humaine est également commentée.  

Structure de ce commentaire de livre :

  1. Texte étudié
    (1 page)
    Le passage du dénouement du Roi se meurt reproduit
  2. Mise en contexte
    (1 page)
    Quelques éclairages pour mieux aborder l’analyse de l’extrait : le théâtre de l'absurde et la situation de l'extrait étudié
  3. Commentaire
    (3 pages)
    Le texte étudié à la lumière des thèmes de la mort du Roi, de l’anéantissement, de la condition humaine et de la figure de Marguerite