Cromwell - Commentaire sur La Préface de Cromwell

de

5/5 (1 évaluation)

À propos de ce commentaire sur Cromwell

Ce commentaire littéraire propose une analyse approfondie de la préface de Cromwell de Victor Hugo, avec le texte étudié, une mise en contexte et le commentaire en lui-même, structuré en différentes parties. Des clés pour mieux comprendre quelques-uns des enjeux essentiels de ce manifeste en faveur du drame romantique.

De nombreux jeunes romantiques rêvent de renouveler la dramaturgie classique. Hugo leur donne, dans la préface de Cromwell, les fondements d’une nouvelle esthétique. Il s’est toutefois heurté à une opposition politique et esthétique, incarnée par ceux qui récusent tout ce qui peut sembler populaire et qui voient avec méfiance la mise en scène peu flatteuse des représentants du pouvoir.

Après une mise en contexte dans laquelle on se penche notamment sur la pièce, Cromwell, le commentaire composé d’intéresse tout d’abord à la remise en question de la dramaturgie classique dont la règle des trois unités est bousculée par Hugo, au rejet de l’imitation et à la défense de la liberté du créateur. On se penche ensuite sur les caractéristiques du drame romantique : le mélange du grotesque et du sublime, la recherche de la « couleur locale » ou encore le sens de l’Histoire. Enfin, on considère en quoi Cromwell constitue une illustration de ce nouveau genre.

 

Structure de ce commentaire du livre

  • Mise en contexte (1 pages)

    Quelques éclairages pour mieux aborder l’analyse de l’extrait : Cromwell, le théâtre et l'Histoire et une révolution dramaturgique

  • Commentaire (3 pages)

    Le texte étudié à la lumière des thèmes de la critique de la dramaturgie classique et du drame romantique

À propos du livre Cromwell

Cromwell a été publié en 1827. La pièce constitue à la fois un tableau historique de l’Angleterre du XVIIe siècle et le portrait du héros éponyme. Mais, en raison de ses dimensions démesurées, elle n’a presque pas été jouée. Il s’agit néanmoins d’un des premiers drames romantiques, nouveau genre défini par Hugo lui-même dans la célèbre Préface qui précède Cromwell. Il s’agit là d’un véritable manifeste en faveur du drame romantique. Hugo considère que l’humanité a connu trois âges, auxquels ont correspondu différentes formes d’expression littéraire : les temps primitifs ou l’âge du lyrisme, les temps antiques ou l’âge de l’épopée, les temps modernes ou l’âge du drame. L’Histoire de l’humanité conduit donc au triomphe du drame, qui mêle le grotesque et le sublime, et qui laisse place à la « couleur locale ». Au nom du naturel et de la vérité, Hugo remet en cause la dramaturgie classique, et en particulier les unités de lieu et de temps, pour défendre l’esthétique romantique.

Partager ce commentaire

https://www.lepetitlitteraire.fr/analyses-litteraires/victor-hugo/cromwell/commentaire-la-preface-de-cromwell Copier

Évaluations

1 avis sur ce commentaire

Ces analyses du livre "Cromwell" pourraient également vous intéresser

Pourquoi s'abonner ?

Avec l'abonnement lePetitLitteraire.fr, vous accédez à une offre inégalée d’analyses de livres :

1814 PDF
d’analyses de livres à télécharger
Rédigées par des profs
et validées par un comité éditorial

Réussis tes études avec des analyses faites par des professeurs !

Dès 0,99 € par fiche de lecture

Découvrir l'abonnement