Britannicus : La scène 5 de l'acte V - Commentaire du livre

4

1 avis

Jean Racine Britannicus Commentaire Visualiser un extrait
Validé par notre comité éditorial Rédigé par Aline Richier (rédacteur).

Description du commentaire sur Britannicus

Ce commentaire littéraire propose une analyse approfondie de la scène 5 de l’acte V de Britannicus de Racine, avec le texte étudié, une mise en contexte et le commentaire en lui-même, structuré en différentes parties. Des clés pour mieux comprendre quelques-uns des enjeux essentiels de cette pièce qui compte parmi les tragédies raciniennes les plus représentées à la Comédie Française.

La scène étudiée participe du dénouement et constitue un moment clé de la pièce, puisqu’on apprend, par la bouche de Burrhus (le gouverneur de Néron) l’empoisonnement de Britannicus orchestré par l’empereur. Le récit que Burrhus fait à Agrippine (la mère de l’empereur) apporte une révélation : celle de la monstruosité de Néron. Ce dernier, jaloux et avide de pouvoir, a en effet mis à mort son demi-frère Britannicus. Les personnages principaux de la pièce (Agrippine, Burrhus et Narcisse, le gouverneur de Britannicus) se positionnent chacun à leur manière face à cette révélation.

Après une mise en contexte dans laquelle on situe l’extrait dans le reste de l’œuvre, le commentaire composé s’intéresse, entre autres, à la réaction horrifiée d’Agrippine, qui découvre que le crime commis par son fils signe en réalité son propre arrêt de mort, au récit de Burrhus de la scène d’empoisonnement et à la monstruosité des paroles de Néron. Les réactions de l’assistance sont également commentées.

Structure de ce commentaire de livre :

  1. Texte étudié
    (1 page)
    Le passage de l'acte V, scène 5 de Britannicus reproduit
  2. Mise en contexte
    (1 page)
    Quelques éclairages pour mieux aborder l’analyse de l’extrait
  3. Commentaire
    (3 pages)
    Le texte étudié à la lumière des thèmes de la réaction horrifiée d’Agrippine, du récit de Burrhus de la scène d’empoisonnement, de la parole monstrueuse de Néron et des réactions des spectateurs