Le Chat noir et autres nouvelles : Résumé du livre

4.5

9 avis

Edgar Allan Poe Le Chat noir et autres nouvelles Résumé
Validé par notre comité éditorial Rédigé par Dominique Coutant (rédacteur).

Description du résumé sur Le Chat noir et autres nouvelles

Ce document propose un résumé clair et détaillé du livre Le Chat noir et autres nouvelles écrit par Edgar Allan Poe. A télécharger rapidement !

La nouvelle Le Chat noir parait en 1843 dans The Saturday Evening Post, puis est intégrée au recueil Les nouvelles extraordinaires. Le narrateur y raconte son horrible histoire : persécuté par un chat diabolique, il finit, en voulant le tuer, par assassiner son épouse. Le récit d'épouvante Hop-Frog, paru en 1849, évoque la terrible vengeance du nain Hop-Frog, bouffon du roi, qui fait bruler vif le souverain, ainsi que sept de ses ministres. Dans L'ange du bizarre, paru en 1844, le narrateur, qui professe le scepticisme, doit finalement se rendre aux raisons d'un curieux ange qui l'accable d'expériences toutes plus loufoques les unes que les autres pour le convaincre d'accepter la bizarrerie du monde. La barrique d'Amontillado, paru en 1846, relate la spectaculaire vengeance du narrateur envers un de ses amis, qu'il emmure vivant dans une cave. La dernière nouvelle, Petite discussion avec une momie, restitue non sans humour l'étrange dialogue de quelques scientifiques avec une momie qu'ils ont entrepris d'examiner et qui se réveille brusquement. Toutes les nouvelles sont écrites du point de vue du narrateur, ce qui renforce l'impression d'étrangeté qui s'en dégage.

Pour en savoir plus sur le livre Le Chat noir et autres nouvelles, n'hésitez pas à également consulter :

Extrait du résumé du livre "Le Chat noir et autres nouvelles"

Ce document propose un résumé clair et détaillé de Le Chat noir et autres nouvelles d'Edgar Allan Poe, dont voici un extrait :« Le Chat noir« Je n'attends ni ne sollicite la créance » (p. 5), précise d'emblée le narrateur face aux événements horribles qu'il va raconter, alors qu’il est à la veille de sa mort.Il éprouve depuis toujours une grande attirance pour les animaux, dont il apprécie le désintéressement. Il a d’ailleurs épousé une femme qui partage ce gout. Ensemble, ils possèdent un chat noir, Pluton, « remarquablement fort et beau [...] d'une sagacité merveilleuse » (p. 6). Mais peu à peu, le narrateur sombre dans l'alcoolisme et maltraite son entourage, même Pluton, qu'il éborgne et finit par pendre à un arbre, sous l'effet, dit-il, de la perversité et du besoin de se torturer lui-même. »Découvrez la suite dans le document.