Hygiène de l'assassin

Hygiène de l'assassin : Résumé du livre

5/5 (1 avis)
Description du résumé sur Hygiène de l'assassin (Amélie Nothomb)

Ce document propose un résumé clair et détaillé d'Hygiène de l'assassin de Amélie Nothomb, dont voici un extrait :« Janvier 1990, en France, un peu avant la guerre du Golfe, Prétextat Tach va mourir : c’est un grand écrivain de 83 ans, obèse, vivant seul et se déplaçant en fauteuil roulant. Il est atteint d’une maladie très rare, un cancer des cartilages appelé « syndrome d’Elzenveiverplatz ». La rumeur de son agonie se répand rapidement et des journalistes du monde entier veulent le rencontrer pour recueillir une dernière interview. Ernest Gravelin, le secrétaire particulier de Tach, fait le tri parmi toutes ces demandes et un premier journaliste est autorisé à rencontrer l’écrivain. Il arrive chez Tach un matin avec son magnétophone : commence alors un long dialogue au cours duquel le vieil homme s’amuse à détruire toutes les questions du journaliste. Le ton finit par monter entre les deux hommes et l’écrivain chasse le journaliste de chez lui. Malade de peur, ce dernier se réfugie dans un café où l’attendent ses collègues qui se moquent de lui en écoutant l’enregistrement de l’interview ratée. »Découvrez la suite dans le document.

Voir plus
Que puis-je trouver dans ce résumé sur "Hygiène de l'assassin"

Ce document propose un résumé clair et détaillé d'Hygiène de l'assassin de Amélie Nothomb, dont voici un extrait :« Janvier 1990, en France, un peu avant la guerre du Golfe, Prétextat Tach va mourir : c’est un grand écrivain de 83 ans, obèse, vivant seul et se déplaçant en fauteuil roulant. Il est atteint d’une maladie très rare, un cancer des cartilages appelé « syndrome d’Elzenveiverplatz ». La rumeur de son agonie se répand rapidement et des journalistes du monde entier veulent le rencontrer pour recueillir une dernière interview. Ernest Gravelin, le secrétaire particulier de Tach, fait le tri parmi toutes ces demandes et un premier journaliste est autorisé à rencontrer l’écrivain. Il arrive chez Tach un matin avec son magnétophone : commence alors un long dialogue au cours duquel le vieil homme s’amuse à détruire toutes les questions du journaliste. Le ton finit par monter entre les deux hommes et l’écrivain chasse le journaliste de chez lui. Malade de peur, ce dernier se réfugie dans un café où l’attendent ses collègues qui se moquent de lui en écoutant l’enregistrement de l’interview ratée. »Découvrez la suite dans le document.

A propos du livre "Hygiène de l'assassin"

Hygiène de l'assassin est le premier roman d'Amélie Nothomb. Il a été publié en 1992 et a permis à son auteur de recevoir deux prix littéraires. Dans un livre que lui a consacré la chercheuse Aleksandra Desmurs en 2009, Nothomb a déclaré que ce roman était son "manifeste", c'est-à-dire qu'il comportait tout ce qu'elle pensait de l'art d'écrire, ainsi que sa vision du monde. Cette première œuvre contient par ailleurs beaucoup de références autobiographiques, notamment le problème de l’auteure avec la nourriture ou sa nostalgie de l'enfance. En tant que premier roman, Hygiène de l'assassin recèle enfin plusieurs thèmes que l'on retrouvera dans les livres suivants : la laideur, l'obésité, l'amour problématique, le gout pour l'humour noir et l'érudition ainsi que la composition en dialogues.

Amélie Nothomb

Née le 13 aout 1967 au Japon d'après sa biographie officielle, Amélie Nothomb a vécu dans différents pays pour suivre son père diplomate (Belgique, Japon, Etats-Unis...). Diplômée en philologies romanes (Université libre de Bruxelles) dans le but de devenir enseignante, elle publie en 1992 son premier roman : Hygiène de l’assassin, unanimement salué par la critique et le public. Depuis, elle s'est consacré à sa carrière d'écrivaine et a publié plus d'une vingtaine de romans au rythme quasi régulier d’un par an. Amélie Nothomb est aujourd’hui l’écrivaine belge la plus populaire de France ; elle rassemble un public hétérogène et sa personnalité complexe interpelle. Néanmoins, elle fait l'objet de critiques virulentes, principalement en raison de sa personnalité complexe et du contrôle qu'elle aurait sur sa maison d'édition ainsi que son image publique.

Ses romans sont traduits en trente-cinq langues et ont parfois été adaptés au théâtre et au cinéma. Elle a déjà reçu différents prix : Grand Prix du roman de l’Académie française pour Stupeur et tremblements (1999), Prix de Flore pour Ni d’Eve ni d’Adam (2007) et le Grand prix Jean-Giono pour Le Fait du prince (2008).

Informations techniques

ISBN numérique : 9782806219466-RES

Ces analyses du livre "Hygiène de l'assassin" pourraient également vous intéresser
Ceux qui ont acheté ce résumé du livre "Hygiène de l'assassin" ont également acheté