Caligula : Analyse du livre

4 avis
Description de l'analyse (fiche de lecture) sur Caligula (Albert Camus)

Appréciée par les élèves et les amateurs de littérature, cette analyse littéraire à la fois complète et synthétique (14 pages) de Caligula d’Albert Camus constitue un outil de référence idéal pour comprendre rapidement l’œuvre et en saisir les principaux enjeux. Notre fiche de lecture, disponible au format PDF, inclut notamment un résumé détaillé de la pièce, une analyse des personnages, des clés de lecture et quelques pistes de réflexion sous forme de questions ouvertes.

Voir plus
Structure de cette analyse du livre
  • Introduction de l'analyse (1 pages)

    Albert Camus, écrivain, dramaturge, essayiste et philosophe français
    Caligula ou l’absurdité de la vie

  • Résumé de Caligula (3 pages)

    L'histoire de Caligula synthétisée scène par scène

  • Etude des personnages (3 pages)

    Une analyse de Caligula, Caesonia, Hélicon, Cherea, Scipion et des patriciens

  • Clés de lecture (2 pages)

    Une pièce de l’absurde ; L’expérience de la liberté ; Le règne de l’illusion

  • Pistes de réflexion (1 pages)

    Quelques questions pour compléter votre analyse de Caligula d’Albert Camus

Que puis-je trouver dans cette analyse sur "Caligula"

Dans cette synthèse littéraire sur Caligula d’Albert Camus, Raphaëlle O’Brien, titulaire d’un doctorat en littérature générale, propose tout d’abord un résumé complet, structuré selon les temps forts de l’intrigue, puis elle dresse le portrait des principaux protagonistes : l’empereur Caligula qui, suite à la mort de son amante, s’affranchit de toutes les règles et « prend le visage bête et incompréhensible des dieux » ; ses fidèles serviteurs, Caesonia et Hélicon ; ses opposants, notamment l’intellectuel Cherea et Scipion le jeune ; enfin, les patriciens, des êtres craintifs, égoïstes et lâches, principales cibles de l’empereur. Arrive ensuite l’explication globale de l’œuvre : on s’intéresse entre autres à l’inscription de la pièce dans le cycle de l’absurde publié par Camus entre 1942 et 1944 et à la définition du sentiment d’absurde. Mais on se penche également sur le thème de la liberté, central dans Caligula, et sur le règne de l’illusion. Enfin, une dizaine de pistes de réflexion, sous forme de questions ouvertes, vous permettront d’aller plus loin dans votre étude de la pièce et ainsi de lui donner de nouveaux éclairages.

A propos du livre "Caligula"

Si Caligula a été écrite dès 1938, elle n’a cependant été publiée qu’en 1944. Tout en mettant en scène l’empereur romain Caligula et en s’inspirant des écrits de l’historien Suétone à son sujet, Albert Camus nous propose une pièce profondément ancrée dans la pensée de son époque. Explorant le sentiment de l’absurde, l’angoisse insoutenable de « voir se dissiper le sens de la vie », elle appartient en effet au cycle de l’absurde, écrit par Camus entre 1942 et 1944, avec Le Mythe de Sisyphe, L’Étranger et Le Malentendu. Profondément pessimiste, Caligula se clôt toutefois sur un nouvel humanisme qui se déploiera notamment dans la pièce Les Justes : même si l’existence humaine n’a aucun sens, on ne peut causer du tort à l’humanité.

Vous hésitez encore ? Découvrez notre fiche de lecture gratuite, qui vous donnera une idée de la qualité de nos analyses littéraires !

Albert Camus

Albert Camus (1913-1960) est ce qu’on appelle un pied noir, c’est-à-dire un Français né en Algérie. Orphelin de père élevé par sa grand-mère, il habite toute son enfance dans un quartier populaire d’Alger, côtoyant le soleil, la mer et surtout la misère. Après des études à Alger, il rejoint Paris en tant que journaliste (notamment pour les journaux Combat et Paris-Soir). Engagé politiquement, il écrit sur des sujets sensibles comme le stalinisme et le régime totalitaire soviétique et défend les musulmans d'Afrique du Nord contre les inégalités dont ils sont victimes.

Passionné de théâtre et de philosophie, il publie son premier ouvrage en 1937, intitulé L'Envers et l'Endroit, qui marquera le début d'un univers littéraire riche et varié. Romans, pièces de théâtre, nouvelles, poèmes et essais philosophiques, Albert Camus est aussi bien engagé au niveau politique qu'au niveau littéraire. Personnage influent au sein des cercles intellectuels de l’époque, il y forge sa célèbre réflexion sur l’absurde de la condition humaine et crée son fameux cycle de l'absurde en 1942 avec les oeuvres L'Étranger (1942), Le Mythe de Sisyphe (1942), Caligula (1944) et Le Malentendu (1944).

Après avoir reçu le prix Nobel de littérature en 1957, il meurt prématurément dans un accident de voiture en 1960 dans la petite ville de Villeblevin. Son roman L'Étranger a été traduit dans de nombreuses langues et a fait l'objet d'une adaptation cinématographique par Luchino Visconti en 1967. Il est classé dans les 100 meilleurs livres de tous les temps en 2002 par le Cercle norvégien du livre.

Informations techniques

ISBN papier : 978-2-8062-2519-1

ISBN papier : 978-2-8062-2518-4

ISBN papier : 978-2-8062-2517-7

ISBN papier : 9782806225207

ISBN numérique : 9782806225184

Ces analyses du livre "Caligula" pourraient également vous intéresser
Ceux qui ont acheté cette analyse du livre "Caligula" ont également acheté