Jean-Christophe Rufin

Biographie de Jean-Christophe Rufin

Né en 1952, Jean-Christophe Rufin a été médecin et s’est engagé dans l’humanitaire durant une vingtaine d’années dans des pays comme le Nicaragua, l’Afghanistan, les Philippines ou encore le Rwanda.

Également diplomate à l’étranger, il a quitté ses fonctions d’ambassadeur de France au Sénégal en juin 2010. Mais ce sont surtout ses talents d’écrivain qui lui ont valu une certaine notoriété, notamment à travers des ouvrages comme L’Abyssin (1997), Les Causes perdues (1999), Globalia (2004) et, bien évidemment, Rouge Brésil (2001).

Distingué à de multiples reprises, entre autres par les titres de Chevalier de la Légion d’honneur, Chevalier des Arts et des Lettres et Docteur honoris causa de l’Université catholique de Louvain-la-Neuve, Rufin a été élu à l’Académie française en 2008, succédant ainsi à Henri Troyat.

Voir une image de l'auteur