Boris Vian

Boris Vian

Écrivain français (1920-1959), Boris Vian a laissé une œuvre très variée : romans, poèmes (Je voudrais pas crever, 1962), chansons (Le déserteur), comédies musicales, adaptations théâtrales de ses romans, scénarios de films, opéras. Il était aussi musicien de jazz. Son premier roman célèbre, J’irai cracher sur vos tombes (publié en 1946 sous le pseudonyme de Vernon Sullivan), sera le bestseller de 1947, avant d’être interdit et condamné pour outrage aux mœurs. La même année paraissent L’Écume des jours et L’Automne à Pékin. L’Arrache-Cœur sort en 1953.

Boris Vian est mort à 39 ans, peu apprécié pour sa plume de son vivant. Son gout pour la provocation donnera pourtant à son œuvre un nouveau succès dans les années 60-70 (mai 68). Modernes, ses textes ne se démodent pas. Sa fantaisie verbale, surtout, a marqué la littérature française : entre jeux de mots et déconstructions des expressions et du langage, son style indépendant interpelle et ne laisse pas indifférent. Il fait désormais partie des classiques au programme des lycées et des collèges.

Nos analyses des livres de Boris Vian