Tracy Chevalier

Biographie de Tracy Chevalier

Tracy Chevalier est née le 19 octobre 1962 à Washington aux États-Unis. Élevée principalement par son père photographe suite à la mort de sa mère, elle grandit à Washington et Bethesda avec sa sœur et son frère. Elle est scolarisée au lycée Bethesda-Chevy Chase. En 1980, elle commence à suivre des études d’anglais à l’université d’Oberlin. En 1984, la jeune diplômée s’expatrie en Angleterre où elle travaille pour une maison d’édition qui publie des encyclopédies.

Neuf ans plus tard, elle décide de tout arrêter pour reprendre des études de création littéraire à l’université d’East Anglia. Durant celles-ci, elle rencontre les écrivains Malcolm Bradbury et Rosé Tremain qui la guident dans ses projets d’écriture. Une fois ce nouveau master en poche, elle publie son premier roman La Vierge bleu en 1997. C’est deux ans plus tard qu’elle connait un succès international avec La Jeune Fille à la perle, qui s’inspire d’un tableau du peintre Vermeer. Le roman, traduit en plus de 35 langues, sera adapté au cinéma en 2003 faisant connaitre Tracy Chevalier dans le monde entier.

Depuis 2006, elle siège à la Society of Authors en tant que présidente et poursuit sa carrière en écrivant d’autres romans : Le Récital des anges (2001), La Dame à la licorne (2003), Prodigieuses Créatures (2009) et La Dernière Fugitive (2013) qui reçoit le Ohioana Book Award.

Citations de Tracy Chevalier

« Le convaincre avait été moins difficile que je l'aurais cru. J'avais misé juste : Jean Le Viste voudrait chez lui ce qu'il s'imaginait conforme au goût du jour. Telle est bien la noblesse qui ne repose pas sur des générations de sang bleu : elle imite plutôt qu'elle n'innove. » (La Dame à la licorne)

« Les Américains avaient une manière bien plus démonstrative que les Anglais d'imposer leur propre rythme et il ne semblait pas leur venir à l'esprit qu'une telle attitude pût déplaire aux autres. A vrai dire, les Américains n'agissaient souvent qu'à leur guise, sans tenir compte des sentiments d'autrui : fiers de leur individualité, ils aimaient en faire étalage. » (La Dernière Fugitive)

« Son regard vint se poser sur moi comme un papillon sur une fleur, je ne pus m'empêcher de rougir. » (La Jeune Fille à la perle)

« Et quelque chose changea. Cette nuit-là, je fis le rêve pour la première fois. Il commença par un scintillement, une lueur frissonnant entre ombre et lumière. Ce n'était pas noir, ce n'était pas blanc. C'était bleu : je rêvais en bleu. » (La Vierge en bleu)

« Toute ma vie, j'ai attendu qu'il se passe quelque chose. Et j'ai fini par comprendre qu'il ne se passerait rien. A moins qu'il se soit passé quelque chose et qu'un malheureux battement de paupières m'ait fait rater cet instant. Je ne sais quel est le pire : l'avoir manqué ou savoir qu'il n'y a rien à regretter. » (Le Récital des anges)

Voir une image de l'auteur