Le Pianiste : Analyse du livre

5

3 avis

Wladyslaw Szpilman Le Pianiste Analyse du livre Visualiser un extrait
Validé par notre comité éditorial Rédigé par Marie-Hélène Maudoux (rédacteur).

Description de l'analyse (fiche de lecture) sur Le Pianiste

Plébiscitée par les étudiants ainsi que par les passionnés de témoignages de guerre, cette analyse littéraire (PDF, 13 pages) améliore considérablement la compréhension du roman autobiographique Le Pianiste de Wladyslaw Szpilman. Tous s’accordent à dire que, à l’aide du résumé détaillé et de l’étude complète des personnages, il est désormais plus aisé de lire entre les lignes du chef-d’œuvre polonais pour déceler les motifs et les enjeux majeurs. Au-delà de ces apports non négligeables, la fiche de lecture encourage les lecteurs à approfondir leur réflexion avec les clés d’analyse qu’elle propose.

Structure de cette analyse de livre :

  1. Introduction sur Wladyslaw Szpilman
    (1 page)
    Wladyslaw Szpilman, Écrivain, pianiste et compositeur polonais
    Le Pianiste, Un pianiste témoin de la Seconde Guerre mondiale
  2. Résumé intégral du Pianiste
    (3 pages)
    L'histoire du Pianiste synthétisée par périodes
  3. Précis des personnages principaux
    (1 page)
    Une étude des protagonistes majeurs : Wladyslaw Szpilman, sa mère, son père et Wilm Hosenfeld
  4. Quelques clés de lecture
    (3 pages)
    Une autobiographie partielle ; Un témoignage historique ; Une réception mitigée
  5. Plusieurs pistes de réflexion
    (1 page)
    Un série de questions sur Le Pianiste de Wladyslaw Szpilman

Que puis-je trouver dans cette analyse (fiche de lecture) sur "Le Pianiste"

Maitre en langues et littératures françaises et romanes, Marie-Hélène Maudoux y développe une étude originale du Pianiste de Wladyslaw Szpilman grâce aux nombreuses clés de lecture qu’elle partage avec les lecteurs.

Notre spécialiste entame son analyse avec un résumé complet de cette épopée relatant une tranche de vie d’un pianiste juif polonais durant les années trente, avant de poursuivre avec une description détaillée des personnages principaux : Szpilman lui-même, puisque l’œuvre est une autobiographie, mais également sa mère, son père et Wilm Hosenfeld. On s’interroge ensuite sur le genre autobiographique, ainsi que sur le témoignage historique que constitue Le Pianiste – en effet, le roman se fait le témoin d’une période sombre de l’histoire, la Shoah. Bien plus, les thèmes de la Seconde Guerre mondiale, des ghettos et de la musique sont largement commentés, tandis que la réception de l’œuvre, assez mitigée lors de sa publication, clôt la section sur les clés de lecture. Pour les plus curieux, il existe également à la fin de la fiche des questions ouvertes qui ont pour but de stimuler la réflexion sur l’œuvre.